Tout savoir sur les médecines complémentaires et alternatives

Questions santé : Pourquoi recourir aux thérapies complémentaires ?

Mis à jour le : 7 avril 2021

À ce jour, nous ne connaissons pas de définition universellement reconnue des MCA ou Médecines Complémentaires et Alternatives. Les termes « complémentaires et alternatives » sont souvent amalgamés en une seule catégorie. Pourtant, une distinction existe bien entre ces 2 termes. Dès le moment où, une pratique non conventionnelle est utilisée conjointement avec la médecine conventionnelle, elle est dite complémentaire. Alors que lorsqu’une pratique non conventionnelle est utilisée à la place de la médecine conventionnelle, elle est dite alternative. L’amalgame entre ces deux catégories s’explique par certains chevauchements. À titre d’exemple, l’aromathérapie qui s’utilise souvent comme un traitement complémentaire, est dans d’autres circonstances utilisée comme un traitement alternatif. Les différentes médecines complémentaires et alternatives sont préconisées selon vos problèmes de santé. Pourquoi recourir aux thérapies complémentaires ? Découvrez dans cet article les différents types de médecines complémentaires et alternatives.

Les différents types de médecines complémentaire et alternatives MCA

Certaines personnes utilisent les MCA en accompagnement de la médecine conventionnelle. Selon le problème de santé, les médecines complémentaires et alternatives peuvent être utilisées pour différents traitements. Les MCA concernent principalement la médecine naturelle. Pour en savoir plus sur le sujet, vous trouverez des informations supplémentaires sur le site doctonat.com.

La médecine alternative traditionnelle

Ce domaine comprend les formes de thérapie les plus courantes et les plus acceptées. Il concerne des thérapies pratiquées depuis des siècles dans le monde entier. La médecine alternative traditionnelle peut inclure :

La médecine chinoise ou orientale

La médecine utilise depuis longtemps le toucher pour soigner. Des manipulations manuelles qui permettent de ramener à un état de santé optimal. Voici quelques exemples de thérapies corporelles d’origine orientale souvent utilisées soit en complémentaires, soit en alternatives :

  • La chiropraxie et la médecine ostéopathique
  • Le massage
  • Les thérapies par le mouvement du corps
  • Le tai-chi
  • Le yoga

Régime alimentaire et plantes médicinales

De nombreuses approches diététiques et phytothérapeutiques tentent d’équilibrer le bien-être nutritionnel de l’organisme.

  • Les compléments alimentaires
  • La phytothérapie
  • L’aromathérapie

En outre, la médecine conventionnelle est souvent accompagnée par les thérapies de l’esprit. Ces thérapies permettent d’accompagner les patients dans leur guérison dont la méditation, l’hypnose ou l’art.

Pourquoi recourir aux thérapies complémentaires ?

Diverses raisons peuvent vous amener à utiliser les thérapies complémentaires (1). De nombreuses personnes ont recours aux thérapies et aux médicaments complémentaires en raison de leurs traditions culturelles et de leurs croyances. D’autres décident d’essayer des pratiques moins chimiques et selon eux moins agressives pour l’organisme. Par ailleurs, certains professionnels de la santé conventionnelle soutiennent activement les médecines complémentaires.

Les thérapies complémentaires et alternatives sont utilisées par de plus en plus de personnes. Et les médicaments complémentaires sont pour la plupart accessibles sans ordonnance. Demandez à votre professionnel de santé quels sont les avantages et les inconvénients potentiels de toute thérapie complémentaire avant de l’utiliser. Car bien que la plupart de ces produits soient d’origine naturelle, ils peuvent avoir des effets nocifs chez certaines personnes, notamment chez les personnes sensibles comme les enfants ou des personnes sujettes à des maladies chroniques.

Alors quand recourir aux médecines complémentaires ? Cette notion de complémentarité indique d’ores et déjà la place des médecines complémentaires. Elles sont là pour complémenter et accompagner la médecine conventionnelle. Des pratiques telles que l’aromathérapie, la chiropraxie, l’acupuncture ou les massages ont fait leur preuve (2). Tout comme un médicament sous ordonnance, ces médecines alternatives ont leur dosage ou indication.

Sachez que l’automédication avec ces types de thérapies peut entraîner d’autres problèmes de santé et des effets secondaires irréversibles. Référez-vous toujours à l’avis d’un professionnel assermenté.

Sources et informations complémentaires

  1. Pourquoi choisir la médecine douce ? madame.lefigaro.fr
  2. Médecine intégrative : le pouvoir des thérapies douces complémentaires : www.marieclaire.fr

OSDT.

Ecrit par : Viviane
Publié le mercredi 7 avril 2021


Passionnée par l'univers médical, le fonctionnement du corps humain et le traitement des pathologies, Viviane est depuis peu l'heureuse maman d'une petite fille. Sur OSDT, elle est attachée à nous guider pour trouver la source de nos maux et les moyens les plus efficaces afin de les traiter.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.

Editeur

Science & Bien-être logo
Santé Pratique est édité par Science & Bien-être, de la société Les Editions De La Main Bleue.