Douleurs et cancer : comment les soulager ?

Questions santé : De quoi souffre-t-on lorsqu’on a un cancer ?

Mis à jour le : 19 septembre 2022

Longtemps, la douleur a été considérée comme une fatalité par les personnes atteintes de cancer. Aujourd’hui, son évaluation et son traitement sont devenus des obligations légales pour les professionnels de santé. Mais comment soulager ces douleurs ? Il existe différentes techniques et nous vous proposons donc quelques éléments de réponse dans la suite de cet article.

La douleur chez les personnes atteintes de cancer

Afin de mieux appréhender la douleur, il est nécessaire de la définir et de pouvoir la décrire. Selon l’International Association for the Study of Pain (IASP), il s’agit d’une expérience sensorielle et émotionnelle qui est désagréable. Elle serait liée à une lésion tissulaire potentielle ou existante. Bien évidemment, chaque personne atteinte d’un cancer aura sa propre perception de la douleur, qui agit à la fois sur le physique et sur le moral. Par ailleurs, il faut comprendre qu’être malade ne signifie pas souffrir inutilement. Au contraire, la douleur doit pouvoir être traitée tout au long de la maladie. Le tout demeure de déterminer sa provenance, ainsi que sa force et sa régularité.

Retrouvez de nombreux conseils pour les personnes atteintes d’un cancer et leurs proches sur la plateforme contre le cancer on fait équipe.

De quoi souffre-t-on lorsqu’on a un cancer ?

Concrètement, le cancer ne fait pas mal. Ainsi, la cellule tumorale peut se développer jusqu’à devenir une tumeur plus importante, sans pour autant faire souffrir un patient. C’est durant la maladie que des événements peuvent être à l’origine de celle-ci. Elle pourra alors être due :

  • Au développement de la tumeur.
  • Aux traitements liés à la chimiothérapie.
  • À des complications liées à la maladie.

Pour 70 % des cas, les douleurs sont relatives à la tumeur elle-même, en raison de phénomènes de compression, d’ulcération ou d’infiltration. Pour 20 % des patients, elles sont la conséquence des traitements. Quant aux 10 % restant, ils sont liés à des maladies préexistantes comme l’arthrose ou le diabète (1)
. Afin de traiter efficacement la douleur, il est donc nécessaire d’en parler.

Pourquoi parler de sa douleur ?

Évoquer ses douleurs lorsqu’on est atteint d’un cancer permet d’améliorer sa qualité de vie. Afin de les traiter au mieux, il est important d’en parler aux soignants et de les aider à les analyser. Ainsi, efforcez-vous de :

  • Dire depuis combien de temps la douleur est présente.
  • Déterminer sa localisation de façon la plus précise possible.
  • Réaliser une description de ses caractéristiques.
  • Analyser les circonstances dans lesquelles sont apparues les douleurs.

​​La douleur étant propre à chacun, le personnel soignant vous aidera à l’évaluer. En général, il est demandé de lui attribuer une note comprise entre 0 et 10. Autre option, l’utilisation d’une réglette analogique comprenant un curseur mobile.

Bon à savoir : Le Ministère chargé de la Santé met à disposition un annuaire des structures d’études et de traitement de la douleur chronique. À noter que ces structures sont accessibles sur avis médical.

Quels traitements pour soulager la douleur liée au cancer ?

Lorsque c’est possible, l’action se passe sur la cause de la douleur.

Nom de l’intervention

Objectif de l’intervention

Intervention chirurgicale

Ôter un ganglion, un nodule tumoral localisé ou lever une compression

Radiothérapie

Traiter la douleur, notamment dans le cas de métastases osseuses

Ponction d’un épanchement liquidien

Se fait dans le cas d’une pleurésie ou d’une ascite pour soulager la douleur

Chimiothérapie

Faire régresser la tumeur

Des traitements plus spécifiques existent également et s’adaptent en fonction de l’origine de la douleur. Des bains de bouche pourront ainsi être réalisés si des aphtes buccaux et sécheresse de la bouche sont engendrés par une chimiothérapie, de même que des soins locaux en cas de plaie cutanée ou d’infection.

Anticiper la douleur en prenant ses médicaments

​​La règle d’or pour soulager la douleur lorsqu’on a un cancer est de ne pas attendre qu’elle survienne pour prendre ses médicaments. Si l’objectif n’est pas toujours d’arriver à neutraliser totalement la douleur, l’idée est bien de la ramener à un seuil tolérable pour le malade. De cette façon, il sera en mesure d’améliorer son confort de vie. Bien sûr, ce type de traitement doit être validé par un professionnel de la santé, le dosage pouvant évoluer en fonction de l’âge, du poids, mais aussi de la taille et au fonctionnement des organes principaux. 

Bon à savoir : les traitements non-médicamenteux peuvent s’avérer utiles pour soulager les douleurs. On pensera notamment à la relaxation, l’acupuncture ou encore l’ostéopathie. Mais avant de se lancer, il est nécessaire de connaître l’avis de son médecin sur le sujet.

Le cannabis, un traitement expérimental

Depuis mars 2021, des médicaments à base de cannabis sont testés dans 215 structures médicales de référence. L’idée est ici de soulager des symptômes considérés comme rebelles et résistant aux autres soins. Ces traitements ciblent la douleur, la fatigue, les nausées, mais aussi les troubles du sommeil ou encore la perte d’appétit. Le cannabis peut être administré sous deux formes. En huile, par voie orale, mais aussi sous la forme de fleurs séchées devant être inhalées.

Sources & informations complémentaires

  1. Comment savoir si je suis diabétique ? – www.cosmopolitan.fr

OSDT.

Ecrit par : Viviane
Publié le lundi 19 septembre 2022


Passionnée par l'univers médical, le fonctionnement du corps humain et le traitement des pathologies, Viviane est depuis peu l'heureuse maman d'une petite fille. Sur OSDT, elle est attachée à nous guider pour trouver la source de nos maux et les moyens les plus efficaces afin de les traiter.

Découvrez nos rédacteurs professionnels de santé

En savoir plus sur nos rédacteurs nutritionnistes, professionnels de santé

Suivez-nous

Gardons le contact

Vous aimez OSDT ?

Restez informé de toutes les actualités Santé, en recevant une notification directement dans votre boîte e-mail.



On Se Dit Tout ! Racontez votre histoire

Notre vécu a une richesse inestimable. Il peut inspirer aussi d’autres personnes, inquiètes, en questionnement, à la recherche de sens…

OSDT c’est plus qu’un magazine, c’est un lieu pour partager nos histoires de vie.


Informations importantes pour le lecteur

Santépratique.fr a pour vocation d'informer, sensibiliser et divertir ses lecteurs autour des domaines de la santé, de la psychologie, de la nutrition et du bien être. Notre volonté, insufflée dans notre ligne éditoriale, est de donner de l’autonomie à nos lecteurs, prendre en main leur santé, leur bien être physique et psychique. Cette prise d’autonomie passe par la responsabilité de soi et de ses actes.
Nous nous efforçons de fournir un contenu de qualité et vérifié, mais il ne remplace aucunement l'avis du professionnel de santé compétant pour répondre à vos questions et pour fournir des solutions préventives ou curatives à vos besoins.
Les informations du site santepratique.fr ne constituent, en aucun cas, une consultation d’ordre médical et/ou un quelconque diagnostic et/ou une promotion pour des médicaments, dispositifs médicaux ou traitement. Il en est de même pour tout contenu certifié par l'un de nos professionnels de santé publiant un article sur santepratique.fr.
Il appartient à tout utilisateur de vérifier nos informations, de recouper des avis, et surtout de consulter un professionnel de santé compétent (médecin généraliste ou spécialisé, nutritionniste, gynécologue, sage-femme, kinésithérapeute, etc ) pour tout besoin rencontré.
Si vous constatez une erreur dans nos articles, nous vous encourageons à nous contacter et à nous les signaler. Cela nous permettra d’améliorer la fiabilité et la qualité de notre engagement à vos cotés ! Contactez-nous via ce formulaire.