Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Don d’Organes : la solidarité mise à ...
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Zoom sur

  0 Votes

Don d’organes : la solidarité mise à l’épreuve



 

 

Au mois d'avril État de Santé revient sur un enjeu majeur de la santé publique: le don d'organes.

 

 

 

 

De l'enfance à l'âge adulte nous pouvons tous un jour ou l'autre avoir besoin d'une transplantation pour continuer à vivre normalement. En France près de 16.000 personnes sont en attente d'une greffe. Hélas, les greffons manquent terriblement. Chaque année environ 400 personnes meurent en liste d'attente.

 

Un premier reportage s'intéresse au parcours des patients touchés par la défaillance rénale, principale cause de transplantation aujourd'hui. Serge, 56 ans est en dialyse depuis quatre ans.

 

Comment vit-il la dialyse en l'attente d'une greffe de rein ? Pour Gauthier, greffé il y a 3 ans, les longues heures d'hôpital sont derrière lui. A 17 ans il tente de reprendre la vie d'un garçon de son âge.

 

Mais le donneur de son rein, mort dans un accident de la route, est toujours dans ses pensées. Pour Olga, 67 ans, l'identité de son donneur n'a pas de mystère. Christian, son mari, lui a donné un rein de son vivant pour la sauver d'une maladie génétique héréditaire. Une expérience qui a changé leur vie. A travers ces différents témoignages nous comprendrons qu'en matière de don d'organes, donner et recevoir, cela s'apprend.

 

Le don d'organes pose donc la question de la solidarité entre les hommes après la mort mais aussi de leur vivant. Or, en trente ans, le taux de familles qui refusent le prélèvement d'un proche a explosé. Il est passé de 5 à 35 %. 

 

Alors que les pouvoirs publics et les associations se démènent pour faire évoluer les mentalités, un deuxième reportage tente de comprendre pour quoi le message sur la nécessité du don d'organes a autant de mal à passer. Que craint le public français?

 

Sur le plateau d'Etat de Santé, Elizabeth Martichoux accueille le Professeur Bernard Charpentier, ex-président de la European Society of Organ Transplantation (ESOT) et médecin néphrologue à l'APHP - Hôpital Bicêtre.


Les diffusions :


Mardi 3 avril à 21h30,
Mardi 10 avril à 9h30,
Jeudi 12 avril à 13H05,
Mardi 17 avril à 21h30,
Dimanche 22 avril à 08H00

 


Date : 30/03/2012



Revenir au sommaire

 

 

en savoir plus

en savoir plus



 

 

 

 

Etat de santé : Le magazine des enjeux de santé

 

Emission mensuelle présentée par Elizabeth Martichoux

 

La santé publique est au coeur de tous les grands débats qui animent notre société.

 

La réforme de l’hôpital, le malaise des adolescents, la dépendance, le handicap, l’alcool… Les enjeux sont nombreux.

Pour vous permettre de mieux comprendre les grandes problématiques de santé publique, Elizabeth Martichoux analyse chaque mois une grande problématique de santé et de protection sociale en compagnie d’un expert.

 

Illustré par de nombreux reportages, cet entretien souhaite contribuer à une meilleure compréhension des grands sujets de santé publique.

 


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.