Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Troubles du sommeil
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Troubles du sommeil

  38 Votes

 

Le sommeil : définition


Un tiers de notre vie est consacré au sommeil. Le sommeil est indispensable à la récupération des forces physiques et mentales ; il participe à l’équilibre et à la qualité de vie. Le sommeil se décompose en une succession de cycles d’environ une heure et demie et, chaque nuit, quatre à cinq cycles se succèdent.

 

Le sommeil comporte deux phases : le sommeil lent (pour la récupération de la fatigue physique) et le sommeil paradoxal avec les rêves (pour la récupération de la fatigue psychique). Les besoins en sommeil sont très variables d’un individu à l’autre : la durée moyenne de sommeil chez l’adulte est de 8 heures (avec de grands dormeurs et de petits dormeurs) et globalement, plus un sujet vieillit, moins il dort. Les insomnies sont les troubles du sommeil les plus fréquents ; l’hypersomnie est la tendance inverse.

 

Risques et conséquences des troubles du sommeil


Notre époque malmène les rythmes de sommeil (emplois du temps surchargés, jet lag, stress permanents…). Ainsi, deux Français sur trois se plaignent de troubles du sommeil qu’il convient de prendre en charge, car le sommeil constitue le moyen de se reposer de la tension de la journée et joue un rôle primordial dans la croissance (chez l’enfant), l’assimilation des connaissances et l’épanouissement affectif et intellectuel. Les personnes âgées sont les plus sujettes aux troubles du sommeil comme les insomnies.

 

Causes et origines des troubles du sommeil


Dans la majorité des cas, les insomnies sont transitoires, liées à une cause identifiable comme un stress, la prise d’excitants (café, thé, alcool, médicaments), un dîner trop riche ou encore un décalage horaire. Un cercle vicieux s’installe quand l’angoisse de ne pas dormir… empêche à son tour de dormir !

 

Comment se manifestent les troubles du sommeil ?


L’insomnie se manifeste par la difficulté ou l’impossibilité à s’endormir ou à dormir. Le sommeil manque en qualité et en quantité, avec un retentissement le lendemain sur la vie personnelle et professionnelle. Les difficultés d’endormissement avec leur lot de pensées et de préoccupations surviennent chez l’anxieux. En cas de stress voire de dépression, les difficultés prédominent lors de la seconde moitié de nuit, avec des éveils et l’impossibilité de se rendormir. Les réveils nocturnes représentent également une forme d’insomnie, qu’ils soient précoces et/ou à répétition. Dans tous les cas, il convient d’en identifier la cause.
L’hypersomnie ou narcolepsie, plus rare, se manifeste par une hypersomnolence la journée : les endormissements soudains surviennent plusieurs fois par jour.


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



 

Informations sur les troubles du sommeil

 

 

Chaque individu possède son propre rythme de sommeil, qu’il convient de connaître pour le respecter lors des horaires de coucher et de lever. Cette hygiène de vie permet de prévenir un grand nombre de troubles du sommeil.

 


Prévenir les troubles du sommeil

L’ « insomnie » est une plainte très fréquente.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.