Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Troubles de l’audition : comment prévenir la ...

Troubles de l'audition
Prévention

  11 Votes

 

Comment cela se manifeste-t-il ?


La presbyacousie concerne les deux oreilles. Les troubles de l’audition s’installent progressivement et souvent insidieusement du fait de signes discrets au début. Le premier stade est asymptomatique et seul un dépistage avec mesure des sons perçus (audiométrie) permet de mettre en évidence une baisse de l’audition surtout sur les sons aigus.


Le stade ultérieur correspond à une gêne à la compréhension dans un environnement bruyant (repas animé, transports en commun…), accompagnée d’une intolérance aux sons forts qui deviennent très inconfortables. Les difficultés de compréhension peuvent être aggravées par des facultés mentales elles aussi en déclin (mémoire, logique…).


Enfin au dernier stade, la presbyacousie provoque un isolement social avec une communication quasi impossible ; les situations difficiles sont alors évitées avec un repli sur soi. Une véritable dépression peut en découler.


Acouphènes, vertiges peuvent aussi accompagner la presbyacousie.

 

Avec quoi ne faut-il pas confondre la presbyacousie ?


Il ne faut pas confondre presbyacousie et surdité liée à d’autres causes. Une surdité brutale par exemple doit amener à consulter en urgence car des traitements existent pour limiter la perte d’audition. De même, certaines maladies de l’oreille provoquent vertiges, bourdonnements (acouphènes) et baisse d’audition sans rapport avec la presbyacousie.

 

Y a-t-il une prévention possible ?


Il n’existe pas de médicament permettant de ralentir la déficience auditive.
De même, les liens entre traumatismes sonores, fatigue auditive ou encore environnement sonore bruyant et presbyacousie sont encore peu connus. Il paraît cependant logique de recommander d’éviter les traumatismes sonores (au travail, à la maison…) en portant des casques de protection et en diminuant le volume sonore des baladeurs par exemple. De même, il faut limiter le bruit environnant au maximum et éduquer les enfants pour préserver leur capital audition.
Enfin, tabac, alcool et sédentarité semblent délétères pour l’ouïe.

 

 


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



Avec le vieillissement de la population, la presbyacousie ou surdité liée à l’âge voit sa fréquence augmenter dans la population des pays industrialisés. Limiter les nuisances sonores et les traumatismes sonores aigus répétés est une mesure collective et individuelle à prendre pour en limiter les conséquences.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.