Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Tachycardie

Tachycardie

  99 Votes

 

Définition de la tachycardie


Une tachycardie est une accélération plus ou moins rapide du rythme cardiaque, c’est-à-dire des battements du cœur.

Le rythme cardiaque normal au repos chez l’adulte est entre 60 et 75 battements par minute.
La tolérance et la gravité des tachycardies dépendent de la cause et de la nature du trouble : une fibrillation auriculaire peut être très bien tolérée, tandis qu’une tachycardie ventriculaire va conduire au décès.

 

Les spécialistes des troubles du rythme cardiaque sont les cardiologues, et particulièrement les cardiologues rythmologues.

 

Risques et conséquences des tachycardies


La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus fréquent, avec 0,4 % à 1 % de la population atteinte et jusqu’à 8 % chez les plus de 80 ans.

 

Les enjeux de ces troubles du rythme comportent un risque vital immédiat pour certains (troubles du rythme ventriculaires avec chaque année en Europe, environ 400 000 personnes victimes d’une mort subite) ou un risque de complications pour d’autres (risque d’AVC (Accidents vasculaires cérébraux) en cas de fibrillation auriculaire, insuffisance cardiaque…).

 

Causes et mécanismes d'une tachycardie


Le cœur est composé de quatre cavités : deux oreillettes et deux ventricules.

Des impulsions électriques permettent la conduction des influx nerveux et donc la contraction du cœur, des oreillettes aux ventricules.

Une tachycardie peut être causée par une anomalie au niveau du cœur ou par un facteur extérieur (fièvre, hyperthyroïdie…).

 

Symptômes et signes d'une tachycardie


La tachycardie peut survenir de façon brutale sans signes précurseurs (on parle alors de tachycardie paroxystique) et cesser spontanément ; elle peut durer quelques minutes ou quelques heures.

La tachycardie peut également être permanente, parfois très bien tolérée et donc asymptomatique pour le patient ; seule la prise du pouls met en évidence l’accélération cardiaque.


Les symptômes les plus fréquents sont la sensation de palpitations, d’oppression et parfois la syncope. Une douleur dans la poitrine peut traduire la mauvaise tolérance du cœur.


En cas de tachycardie ventriculaire, un malaise grave avec perte de connaissance voire absence de pouls peut survenir : il s’agit alors d’un véritable arrêt cardiaque qu’il convient de réanimer au plus vite.


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



 

Informations utiles sur les tachycardies

 

Les tachycardies regroupent des maladies très différentes, de la plus bénigne à la plus grave. Seuls l’électrocardiogramme ou le Holter ECG permettent de confirmer la tachycardie et d’en trouver la cause.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.