Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Tabacodépendance

Tabacodépendance

  18 Votes

 

Tabacodépendance : définition


La tabacodépendance est le terme pour désigner la dépendance au tabac. Cette tabacodépendance est à la fois physique et psychologique, liée notamment à la nicotine contenue dans le tabac. Le sevrage tabagique regroupe l’ensemble des techniques destinées à aider le fumeur à arrêter le tabac et sortir de sa tabacodépendance.

 

Tabacodépendance : risques et enjeux sanitaires


85 % des fumeurs sont des fumeurs quotidiens et 40 % des jeunes présentent déjà des signes de dépendance moyenne ou forte. Cette proportion de tabacodépendants augmente avec l’âge et 54 % des adultes de 26 à 75 ans présentent des signes de dépendance à la cigarette.

 

Le tabac est la deuxième cause de mortalité dans le monde et est responsable de la mort d’un adulte sur dix. Lutter contre le tabagisme est donc une priorité de santé publique mondiale et l’aide individuelle à l’arrêt du tabac un axe important. Chaque année en France, 750 000 personnes arrêtent de fumer durant au moins 1 an.

 

Tabacodépendance : mécanismes


Longtemps considéré comme une simple habitude, le tabagisme fait en réalité intervenir plusieurs facteurs complexes. Les cigarettes contiennent de nombreux toxiques et une substance particulière, appelée nicotine, qui joue un rôle majeur dans la tabacodépendance.

 

Elle agit sur les systèmes neurobiologiques de la récompense et du plaisir. Ainsi, si le début du tabagisme est lié à des pressions sociales et culturelles (imitation, groupe…), la tabacodépendance fait appel à un phénomène pharmacologique, qui provoque d’ailleurs des symptômes de manque à l’arrêt du tabac. Les substituts nicotiniques agissent sur cette dépendance pharmacologique en proposant de remplacer artificiellement la nicotine.

 

 


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



66 % des fumeurs déclarent dans certaines enquêtes avoir envie d’arrêter de fumer et 70 % d’entre eux souhaitent le faire sans aide. Pourtant, une aide permet d’améliorer les taux de réussite du sevrage.

Prévenir le tabagisme

Un simple test (test de « Fagerström ») permet d’évaluer soi-même sa dépendance à la nicotine.


Prévenir le risque cardiovasculaire

Une bonne hygiène de vie permet de limiter les facteurs de risque cardio-vasculaires.


Le tabac et la loi

A quand remonte la première loi française ?


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.