Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Sclérose en plaques
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Sclérose en plaques

  26 Votes

 

Définition de la sclérose en plaques

 

La sclérose en plaques ou SEP est une maladie neurologique touchant le cerveau, la moelle épinière et les nerfs. La sclérose en plaques se caractérise par la perte progressive de la gaine de myéline, qui entoure et protège les nerfs et permet la conduction de l’influx nerveux. Taille des plaques et évolution de la maladie sont très variables et imprévisibles ; la sclérose en plaques évolue par poussées (lors de l’apparition ou l’extension de plaques) avec des rémissions possibles.

 

Risques et les enjeux sanitaires de la sclérose en plaques


La sclérose en plaques atteint 1 personne sur 2 000, touche un peu plus la femme que l’homme, et débute généralement chez l’adulte jeune entre 20 et 40 ans (livre blanc de la SEP 2006).
La répartition géographique de la sclérose en plaques est très inégale entre des pays nordiques très touchés (100 cas pour 100 000 habitants en Scandinavie, Écosse, Europe du Nord) et des pays moins touchés dont la France (entre 30 et 40 cas pour 100 000 habitants).

 

Causes et mécanismes de la sclérose en plaques


La cause de la sclérose en plaques est inconnue. En revanche, des facteurs de risque ont pu être identifiés et sont essentiellement liés à l’environnement et à la génétique (risque plus élevé en cas d’antécédents familiaux).

Dans ce contexte, l‘implication d’un virus dans le déclenchement de la maladie est fortement soupçonnée, sans que la sclérose en plaques soit pour autant une maladie contagieuse.

 

Symptômes et signes de la sclérose en plaques


Le début de la sclérose en plaques est le plus souvent progressif et discret, avec des troubles de la sensibilité (symptômes de picotements, fourmillements, serrements, décharges électriques…), de la mobilité (signes de contractures, faiblesse des jambes, perte de force d’un membre…) et/ou de la vue (baisse de l’acuité visuelle, paralysie des mouvements de l’œil). Des troubles de l’équilibre et de la coordination des mouvements peuvent apparaître en cas d’atteinte du cervelet.
En fonction de l’évolution, les symptômes s’aggravent avec des paralysies, des difficultés à marcher jusqu’à l’impossibilité de se déplacer (fauteuil roulant nécessaire).
Tous ces troubles évoluent par poussées et rémissions successives, chaque période durant de quelques jours à quelques semaines, mois voire années.

 


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



 

Informations sur la sclérose en plaques

 

La sclérose en plaques est une maladie neurologique de l’adulte jeune (entre 20 et 40 ans). Son évolution par poussées et rémissions est caractéristique mais imprévisible, avec une période d’évolution moyenne de 25 ans.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.