Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Rhumatismes inflammatoires

Rhumatismes inflammatoires

  114 Votes

 

Rhumatismes inflammatoires : définition

 

Le terme « rhumatisme » est un terme général qui désigne toutes les affections et tous les symptômes douloureux touchant les articulations et structures périarticulaires (os, muscles, tendons). Les rhumatismes inflammatoires regroupent quant à eux plusieurs dizaines de maladies comme la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante ou encore les infections bactériennes ou virales (arthrites septiques) ou la goutte. Les rhumatismes inflammatoires touchent principalement les articulations des pieds, des genoux, des hanches, mais aussi les épaules ou les mains ; ces rhumatismes s’intègrent souvent dans le cadre de maladies de système ou immunitaires qui touchent d’autres organes.

 

Risques origines des rhumatismes inflammatoires


Les rhumatismes inflammatoires touchent toutes les catégories d’âge, et ne sont pas liés au vieillissement. À titre d’exemple, la spondylarthrite ankylosante (SAA) atteint plus particulièrement les hommes jeunes (20-30 ans). La polyarthrite rhumatoïde (PR), qui est le rhumatisme inflammatoire le plus fréquent, survient chez les femmes de 20 à 40 ans. La fréquence de la maladie est estimée en France à 0,31 % de la population.

 

Causes et mécanismes des rhumatismes inflammatoires

 

Différents mécanismes sont en cause dans les rhumatismes inflammatoires. En cas de rhumatisme inflammatoire lié à une infection, virus ou bactéries peuvent contaminer une articulation et provoquer une arthrite. En cas de polyarthrite ou de spondylarthrite, les mécanismes sont plutôt immunitaires et génétiques. Pour la SAA par exemple, 95 % des patients atteints ont un terrain génétique particulier dit HLA B27. Pour les rhumatismes inflammatoires dus à l’accumulation de cristaux dans les articulations (goutte, chondrocalcinose), la cause est métabolique, avec un excès d’acide urique par exemple pour la goutte.

Symptômes des rhumatismes inflammatoires


Suivant la cause (infection, immunitaire ou métabolique), les symptômes varient, de l’atteinte d’une seule articulation pour les infections par exemple (on parle de monoarthrite) à l’atteinte de plusieurs articulations (on parle de polyarthrite). Les maladies immunitaires atteignent volontiers plusieurs articulations, de manière symétrique. Le prototype est la PR avec un classique dérouillage matinal pour vaincre l’enraidissement et des douleurs des poignets et des mains. La SAA quant à elle se manifeste par une atteinte dite axiale (bassin et colonne vertébrale).


À un stade tardif, des déformations des articulations peuvent survenir.
D’autres symptômes, extraarticulaires, aident beaucoup au diagnostic. La fièvre doit faire évoquer une infection par exemple.


 


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



 

Informations utiles sur les rhumatismes

 

Les rhumatismes inflammatoires regroupent plusieurs dizaines de maladies différentes. La polyarthrite rhumatoïde est la plus fréquente et atteint des sujets jeunes.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.