Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Rhumatisme du genou

Rhumatisme du genou

  12 Votes

Définition du rhumatisme du genou


Le terme rhumatisme du genou désigne toutes les affections touchant l’articulation du genou ; il est aujourd’hui volontiers remplacé par le terme arthrite du genou. La gonarthrose est le principal rhumatisme du genou, mais d’autres causes, comme la polyarthrite rhumatoïde, ou encore une arthrite infectieuse ou post-traumatique sont possibles. Le rhumatisme du genou se caractérise par des douleurs, des raideurs et de l’œdème de l’articulation.

 

Origines et risques du rhumatisme du genou

 

Les causes de cette affection sont diverses et il peut s’agir d’un trouble aigu ou chronique. Le rhumatisme peut faire suite à un traumatisme, une infection ou par simple usure de l’articulation, l’arthrose apparaissant rarement avant la quarantaine.
L'arthrose du genou, ou gonarthrose, est la cause la plus fréquente de douleur du genou après l’âge de cinquante ans et la plus fréquente des arthroses. Elle touche souvent les deux genoux.

 

Causes et mécanismes du rhumatisme du genou

 

La gonarthrose est une pathologie dégénérative de l’articulation du genou avec un amincissement de l’articulation entre le fémur et le tibia, ainsi qu’entre le fémur et la rotule. Un problème mécanique en est souvent à l’origine, avec une déformation ou un traumatisme. En effet, lorsque l'axe des genoux n'est pas horizontal (on parle de genu varum ou genu valgum), le poids du corps est mal réparti au niveau de l'articulation, et certaines surfaces articulaires frottent et s'usent anormalement. Le surpoids, les antécédents traumatiques (fracture, entorse…) sont des facteurs de risques identifiés.

 

Symptômes du rhumatisme du genou

 

Quelle que soit la maladie causale, le rhumatisme du genou le symptôme est une douleur généralement interne ou sur l’avant du genou. Elle est favorisée par la marche, la montée d’escaliers ou la sollicitation de l’articulation (position assise prolongée, assis/debout…). Un craquement ou un dérobement peuvent aussi se produire. En cas de cause hors gonarthrose, d’autres symptômes sont présents, comme la fièvre (arthrite infectieuse) ou un œdème avec rougeur (arthrite inflammatoire, traumatisme…).

 

Dans la polyarthrite rhumatoïde, l’atteinte des genoux est tardive (mains, poignets, pieds touchés en premier lieu) ; les symptômes sont majorés le matin (enraidissement matinal), et évoluent par poussées avec des réveils nocturnes liés à la douleur.


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



Les rhumatismes du genou, appelés aujourd’hui arthrites du genou, sont très répandus et correspondent à de nombreuses maladies ; la gonarthrose est la principale atteinte de cette articulation et fait suite à une usure du cartilage. Une prise en charge précoce permet d’en enrayer l’évolution.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.