Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Rhinopharyngite

Rhinopharyngite

  17 Votes

 

Définition de la rhinopharyngite


La rhinopharyngite est une atteinte inflammatoire de l’étage supérieur du pharynx (cavum) et des fosses nasales survenant sous la forme d’épidémies hivernales. La rhinopharyngite est une pathologie très fréquente, bénigne. L’étiologie (la cause) est le plus souvent virale (rhinovirus, adénovirus, entérovirus, coronarovirus…).

 

Risques et enjeux sanitaires de la rhinopharyngite pour les enfants


L’INSERM estime à 1,65 par enfant et par hiver le nombre moyen de consultations pour rhinopharyngite (chiffres hivers 2005-2006 et 2006-2007). Maladie bénigne et très fréquente, son enjeu est la possible prescription inutile d’antibiotiques pour une infection virale. La conséquence en a été la résistance importante de certains microbes (comme l’hémophilus ou le pneumocoque) aux antibiotiques « simples ».


La campagne de sensibilisation de l’Assurance maladie à la modération antibiotique depuis quelques années et l’extension des vaccinations contre l’hémophilus et le pneumocoque ont permis d’une part de diminuer les prescriptions inutiles donc de diminuer la résistance des bactéries infectant les enfants et, d’autre part, de diminuer le portage de ces bactéries par les enfants donc les infections.

 

Symptômes de la rhinopharyngite


Les symptômes de la rhinopharyngite virale se traduisent par une obstruction nasale, des éternuements, une rhinorrhée antérieure (écoulement nasal) et/ou postérieure associée ou non à une toux, avec ou sans fièvre. Une rhinorrhée purulente, voire traînante, associée à une fièvre (parfois responsable de maux de tête) n’est pas synonyme de surinfection bactérienne.

 
L’évolution est spontanément favorable en 7 à 10 jours. A noter, une gastro-entérite légère peut parfois coexister avec la rhinopharyngite.


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



 

Informations sur la rhinopharyngite

 

Les antibiotiques n’ont pas leur place dans le traitement de la rhinopharyngite virale. En effet, l’antibiothérapie ne prévient pas les complications et ne modifie en rien la durée des symptômes de cette infection à virus.

en savoir plus

en savoir plus



Sur les maladies en lien

L'otite

La toux

Le rhume

La sinusite

L'angine virale

 

Sur les bons gestes

L'hygiène nasale

 


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.