Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Neuropathie diabétique : à quel moment consulter ...

Neuropathie diabètique
Préparer sa consultation

  28 Votes

 

Comment se manifeste la neuropathie diabétique ?


La neuropathie diabétique comporte des troubles moteurs (paralysie ou faiblesse musculaire), une polynévrite (atteinte diffuse des nerfs des extrémités des membres) ou une mononévrite (atteinte d’un nerf).
Les douleurs sont très fréquentes, à type de fourmillements, d’engourdissements : impression de pieds morts, de marcher sur du coton. Elles peuvent être diffuses avec des paroxysmes (déchirements, broiements). Les douleurs comme la sensation de brûlure ou de piqûre (aiguille, punaise…) se majorent la nuit.

En fonction de l’atteinte neurologique, le siège des douleurs est variable, même si les membres inférieurs sont le plus souvent touchés.
Les troubles moteurs sont plus discrets, avec des paralysies possibles ou encore une diminution musculaire (muscles de la main).
L’atteinte des nerfs crâniens peut provoquer des paralysies faciales ou des mouvements des yeux.
La neuropathie végétative (atteinte du système nerveux autonome) provoque quant à elle des variations du rythme cardiaque, de la tension artérielle (hypotension orthostatique avec malaises au lever par exemple) ou des troubles de la digestion.

 

Que fait le médecin ?


Le médecin recherche systématiquement par l’interrogatoire des douleurs ou des symptômes neurologiques. Il complète ensuite par un examen neurologique spécifique : percussion des réflexes, recherche de troubles de l’équilibre, tests de la sensibilité au monofilament, vibratoire (avec un diapason) et au chaud/froid.
Des examens neurophysiologiques permettent en cas d’anomalie de tester le trajet des influx nerveux (vitesse de conduction…) et de confirmer ou infirmer le diagnostic.
Les autres examens visent à vérifier le contrôle glycémique (prise de sang avec mesure de l’hémoglobine glyquée HbA1c), objectif prioritaire du traitement.
Le traitement symptomatique quant à lui repose sur des antidépresseurs ou des antiépileptiques.


Comment préparer ma prochaine consultation ?


La surveillance des pieds est un acte essentiel : la moindre lésion doit attirer l’attention et motiver une consultation.

 

 


Date :

Revenir au sommaire

 

 

à retenir



La neuropathie diabétique est une complication fréquente du diabète. Elle est responsable d’inconfort (douleurs) mais aussi de maux perforants plantaires et de lésions irréversibles. Le bon contrôle de l’équilibre glycémique permet de la limiter.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.