Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Myélographie : préparer sa consultation ave ...

Myélographie
Consultation

  14 Votes

À quel moment consulter ?

 


La myélographie n’est pas un examen d’urgence. En cas de signes de compression neurologique (paralysie des membres, douleur très importante d’une sciatique…), seule l’IRM sera indiquée en urgence.

 

Que fait le médecin ?


Le médecin radiologue réalise l’examen après en avoir discuté les indications avec le médecin prescripteur. D’autres examens alternatifs (IRM) peuvent également être proposés.


La myélographie est réalisée dans des conditions d’asepsie strictes (désinfection, tenue stérile…). Une fois l’aiguille introduite dans le bas du dos, du liquide céphalorachidien est retiré puis le médecin injecte doucement le produit de contraste. Des clichés radiologiques sont réalisés dans différentes positions et l’examen dure environ 30 minutes.
Les premiers résultats peuvent être donnés par le radiologue qui enverra son compte rendu définitif à votre médecin traitant.

 

 

Comment préparer ma prochaine consultation ?


L'injection lombaire de la myélographie peut occasionner des maux de tête pendant plusieurs heures après la ponction. Pour les prévenir, le repos, allongé sur le dos une journée après l'examen, est préconisé, et des médicaments contre la douleur (antalgiques) seront prescrits.

Il est conseillé de boire beaucoup d'eau pour favoriser l'élimination naturelle du produit de contraste.


En cas de fièvre ou de maux de tête très violents, il faut consulter en urgence.

 

Source/Auteur : Dr GÈrald KIERZEK en collaboration avec Dr Emmanuelle TOUREL et Dr Patrice MARIE.
Date : 12/05/2011

Revenir au sommaire

 

 

à retenir



 

Informations sur la myélographie

 

La myélographie ou saccoradiculographie est un examen utilisant des rayons X et nécessitant l’injection de produit de contraste. Elle permet l’étude de la moelle épinière et des racines nerveuses, mais ses indications sont aujourd’hui restreintes depuis l’avènement de l’IRM, plus précise et moins invasive.

adresses utiles



Liens utiles sur la myélographie


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.