Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > Mes médicaments
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!
Base de données médicaments

Toutes les précautions d'emploi liées aux médicaments : posologie, contre indications, interactions médicamenteuses, effets indésirables. Ces informations sont fournies par la Banque de Données Claude Bernard. Tout savoir sur les antiallergiques, anxiolytiques, antiasthmatiques, anticancéreux, antidépresseurs, antalgiques, antimigraineux, anti-inflammatoires ...


Rechercher un médicament

Cliquez sur la lettre de votre choix

ABCDEFGHIJKLM
NOPQRSTUVWXYZ
Saisissez un mot ou une expression :


‹ Retour

Produit hospitalier ZINNAT 750 mg Poudre pour solution injectable (IM-IV) Boîte de 1 Flacon de poudre de 750 mg



Produit référent du groupe générique CEFUROXIME SODIQUE.
Utilisation et Propriétés Précautions D'emploi Votre Médicament

Zinnat : Indications thérapeutiques


Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la céfuroxime. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.

Elles sont limitées:

·         aux infections dues aux germes sensibles à la céfuroxime, à l'exclusion des méningites;

·         à la prophylaxie des infections post-opératoires en:

o        chirurgie cardiaque,

o        chirurgie thoracique et vasculaire,

o        chirurgie urologique (résection transurethrale de prostate, ponction et biopsie prostatiques, résection endoscopique de tumeur de vessie, traitements endoscopiques de la lithiase urinaire),

o        chirurgie orthopédique.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.


Zinnat 750mg pdr im iv : Posologie et mode d'administration


Chez les sujets aux fonctions rénales normales

Adulte

·         Traitement curatif: 1,5 g à 2 g/jour en moyenne.

·         Prophylaxie des infections post-opératoires en chirurgie: l'antibiothérapie doit être de courte durée, le plus souvent limité à la période per-opératoire, 24 heures parfois mais jamais plus de 48 heures.

o        Injection intra-veineuse de 1,5 g à l'induction anesthésique à perfuser en 20 à 30 minutes

o        puis réinjection de 750 mg IV toutes les 2 heures jusqu'à la fin de l'intervention.

Dans la chirurgie cardiaque et orthopédique, des réinjections de 750 mg toutes les 6 - 8 heures peuvent être effectuées pendant 24 heures, sans dépasser 48 heures.

Dans la chirurgie cardiaque avec circulation extra-corporelle (CEC), une injection supplémentaire de 1,5 g doit être effectuée après branchement de la CEC.

Pour les résections transuréthrales de prostate et les biopsies de prostate, une seule dose suffit.

Enfant et nourrisson

·         Traitement curatif: 30 à 60 mg/kg/jour en moyenne.

Chez les insuffisants rénaux

En cas d'insuffisance rénale, la posologie est adaptée en fonction de la clairance à la créatinine ou de la créatininémie (voir tableau).

 

Nourrisson et Enfant

Adulte

Créatininémie en

µmol/l

Posologie minimale

Posologie maximale

Posologie maximale

Inférieure à 221

30 mg/kg/jour en 4 prises

60 mg/kg/jour en 4 prises

750 mg à 1,50 g 3 fois/jour

221 à 530

15 mg/kg/jour

30 mg/kg/jour en 2 prises

750 mg à 1,50 g 2 fois/jour

Supérieure à 530

15 mg/kg/48 h

30 mg/kg/36 h

750 mg à 1,50 g 1 fois/jour

Anurie

15 mg/kg/48 h

30 mg/kg/36 h

750 mg à 1,50 g 1 fois/36 h

Dialyse

250 mg/48 h + 125 mg en fin de dialyse

250 mg/36 h + 250 mg en fin de dialyse

750 mg à 1,50 g par 24 h + la même dose en fin de dialyse


Zinnat 750mg pdr im iv : Propriétés pharmacodynamiques


ANTIBIOTIQUES ANTIBACTERIENS de la famille des bêta-lactamines du groupe des céphalosporines de deuxième génération.

(J: Anti-infectieux)

SPECTRE D'ACTIVITE ANTIBACTERIENNE

Les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces dernières, des résistantes :

S £ 8 mg/l         et         R > 32 mg/l

CMI pneumocoque : S £ 0,5 mg/l           et         R > 2 mg/l (voie parentérale)

La prévalence de la résistance acquise peut varier en fonction de la géographie et du temps pour certaines espèces. Il est donc utile de disposer d'informations sur la prévalence de la résistance locale, surtout pour le traitement d'infections sévères. Ces données ne peuvent apporter qu'une orientation sur les probabilités de la sensibilité d'une souche bactérienne à cet antibiotique.

Lorsque la variabilité de la prévalence de la résistance en France est connue pour une espèce bactérienne, elle est indiquée dans le tableau ci-dessous :

Catégories

Fréquence de résistance acquise en France (> 10%) (valeurs extrêmes)

ESPÈCES SENSIBLES

 

Aérobies à Gram positif

 

Nocardia asteroïdes

 

Staphylococcus méti-S

 

Streptococcus

 

Streptococcus pneumoniae

20 - 60 %

Aérobies à Gram négatif

 

Branhamella catarrhalis

 

Citrobacter freundii

 

Citrobacter koseri

30 - 50 %

Enterobacter

30 - 50 %

Escherichia coli

 

Haemophilus influenzae

 

Klebsiella

0 - 30 %

Neisseria gonorrhoeae

 

Proteus mirabilis

 

Providencia

?

Anaérobies

 

Clostridium perfringens

 

Eubacterium

15 %

Fusobacterium

 

Peptostreptococcus

 

Prevotella

30 - 70 %

Propionibacterium acnes

 

Veillonella

 

 

Catégories

Fréquence de résistance acquise en France (> 10%) (valeurs extrêmes)

Autres

 

Actinomyces

 

ESPÈCES RÉSISTANTES

 

Aérobies à Gram positif

 

Entérocoques

 

Listeria monocytogenes

 

Staphylococcus méti-R *

 

Aérobies à Gram négatif

 

Acinetobacter

 

Campylobacter

 

Legionella

 

Morganella morganii

 

Proteus vulgaris

 

Pseudomonas

 

Serratia

 

Vibrio

 

Yersinia enterocolitica

 

Anaérobies

 

Bacteroides fragilis

 

Clostridium difficile

 

Autres

 

Chlamydiae

 

Mycobactéries

 

Mycoplasma

 

*    La fréquence de résistance à la méticilline est environ de 30 à 50 % de l'ensemble des staphylocoques et se rencontre surtout en milieu hospitalier.


Zinnat 750mg pdr im iv : Propriétés pharmacocinétiques


Absorption

Après injection intramusculaire, l'absorption du produit est rapide et complète: la biodisponibilité de la céfuroxime administrée à la posologie de 500 mg est de 92 %.

Chez l'adulte; après administration intramusculaire d'une dose unique de 750 mg, la concentration plasmatique moyenne est de 17 mg/l et après injection de 500 mg de 12,3 mg/l; elle est atteinte en moyenne en 60 minutes.

Après administration IV d'une dose unique de 750 mg et de 1,5 g, les valeurs extrêmes de Cmax sont respectivement de 53-73 mg/l et de 101-168 mg/l.

Après administration orale, le céfuroxime axetil, ester 1-acétoxy-éthyl de la céfuroxime, est rapidement hydrolysé par des estérases non spécifiques de la muqueuse intestinale.

Biodisponibilité du céfuroxime axetil:

·         Sous forme de comprimé:

o        elle est, après administration de la forme comprimé chez le sujet à jeun, de 30 à 40 %;

o        elle est augmentée par la prise d'aliments atteignant 50 à 60 %. Il est donc recommandé que le médicament soit absorbé 15 à 30 minutes après un repas.

·         Sous forme de granulé:

o        elle est, après administration de la forme granulé à jeun, inférieure de 20 à 25 % à celle de la forme comprimé;

o        elle n'est pas augmentée par la prise d'aliments pour cette forme.

Les Cmax suivantes ont été observées après une prise orale d'une dose unique de céfuroxime axetil:

·         10 mg/kg (granulé): 3,3 ± 0,8 mg/l.

·         15 mg/kg (granulé): 2,2 ± 7,4 mg/l.

Elles sont atteintes en moyenne en 1 à 6 heures.

Chez l'adulte

·         250 mg (comprimé): 4 à 6 mg/l.

·         500 mg (comprimé): 7 à 9 mg/l.

Elles sont atteintes en 2 à 3 heures après la prise du médicament lorsque celui-ci est donné après un repas.

Chez le sujet âgé

·         500 mg (comprimé): 10,3 mg/l ± 6,1.

Elle est atteinte en moyenne en 3 heures après une prise à jeun.

Après administration IV et IM de doses multiples, les paramètres pharmacocinétiques sériques de la céfuroxime ne sont pas modifiés, traduisant l'absence d'accumulation du principe actif.

Distribution

Diffusion tissulaire

Le céfuroxime axetil a une bonne diffusion dans les tissus de l'appareil respiratoire et de la sphère ORL permettant d'obtenir des concentrations supérieures aux CMI des germes habituellement responsables d'infections respiratoires.

Une à 4 heures après injection IM d'une dose unique de 500 mg, les concentrations varient de 1,6 à 13,7 mg/l dans le parenchyme pulmonaire; 0,4 à 5,6 mg/l dans les sécrétions bronchiques.

La céfuroxime diffuse également bien dans la peau et le secteur interstitiel ainsi que dans la bile et la vésicule biliaire, le tissu osseux et articulaire, le tissu utérin et prostatique, le tissu rénal, le tissu cardiaque et l'humeur aqueuse.

Elle traverse facilement la barrière foeto-placentaire. Le passage dans le lait maternel est extrêmement faible.

Elle ne traverse pas la barrière hémato-méningée sauf en cas d'inflammation des méninges.

La diffusion tissulaire de la céfuroxime a été étudiée chez l'adulte après administration d'une dose de 500 mg de céfuroxime axetil (comprimé à jeun); les concentrations tissulaires suivantes ont été observées:

·         muqueuse bronchique: 2,3 à 8,0 mg/kg

·         crachats: 2,8 à 3,3 mg/l

·         liquide de recouvrement de l'épithélium pulmonaire (lavage bronchoalvéolaire): 0,2 à 7,6 mg/kg

·         muqueuse sinusale: 0,2 à 4,4 mg/kg

·         tissu amygdalien: 0,2 à 1,2 mg/kg

La diffusion tissulaire de la céfuroxime a été étudiée chez l'enfant après administration d'une dose de 250 mg de céfuroxime axetil (comprimé à jeun); les concentrations suivantes ont été observées dans le liquide auriculaire: 0,16 à 4,85 mg/l.

Taux de liaison aux protéines plasmatiques:

Le taux de liaison aux protéines plasmatiques est faible, de l'ordre de 33 %.

Le volume apparent de distribution de la céfuroxime est de 25-30 l chez le sujet sain.

Elimination

La céfuroxime n'est pas métabolisée dans l'organisme et la quantité absorbée est éliminée à plus de 85 % par voie rénale sous forme inchangée dans les urines dans les 12 premières heures. L'élimination se fait à la fois par filtration glomérulaire et sécrétion tubulaire, cette dernière étant ralentie par le probénécide.

La demi-vie d'élimination après administration de céfuroxime axetil:

·         chez le nouveau-né à terme de moins de 1 mois: 3 à 5 fois plus élevée que chez l'adulte, de l'ordre de 4,5 heures chez le nouveau-né à terme de 4 jours;

·         chez l'enfant: est environ de 1,9 heures (granulé), chez l'enfant de plus de 1 mois, elle est de l'ordre de 1,1 heures après injection IM de 10 mg/kg;

·         chez l'adulte: est environ de 1,4 heures (comprimé), de 1,3 à 1,6 heures après injection IM (1,6 heures après 750 mg IM) et en moyenne de 1,1 heures après injection IV;

·         chez le sujet âgé: est augmentée, ne justifiant aucune réduction de la posologie tant que la clairance de la créatinine est supérieure à 40 ml/mn;

·         en cas d'insuffisance rénale, augmente proportionnellement à la clairance de la créatinine justifiant une réduction de la posologie de moitié dès que la clairance de la créatinine est inférieure à 20 ml/mn.


1/3 Zinnat Surdosage, Grossesse Zinnat Surdosage, Grossesse
lexique santé


Placenta : Le placenta est un amas constitué par la muqueuse utérine et ......
Veine : Vaisseau sanguin acheminant le sang de la périphérie vers le cœur....
Germe : Terme générique désignant tout micro-organisme ......
Biopsie : Prélèvement d’un fragment de tissu en vue de l’analyser et......
Antibiotique : Substance capable de détruire certaines bactéries ......
Inflammation : Processus de défense de l’organisme en réaction à une agression ......
Muqueuse : Tissu tapissant les cavités naturelles de l’organisme ouvertes ......
Tissu : Ensemble de cellules regroupées en une entité fonctionnelle spécifique...
Vasculaire : Qui se rapporte aux vaisseaux sanguins (veines et artères)....
Principe actif : Molécule entrant dans la composition d’un médicament et .... ...
en savoir plus

en savoir plus



Utilisation de cette rubrique 

 

Les informations présentées sur ce site concernant les médicaments, sont fournies par la © Banque de données Claude Bernard.

 

Cette base de données a été élaborée dans le but de sécuriser et d'apporter une aide efficace à la prescription de médicaments. La Banque Claude Bernard est signataire de la charte de qualité des banques de données médicamenteuses de l'AFSSAPS. Pour toute information complémentaire sur cette source d'information, vous pouvez consulter son site à l'adresse suivante: www.resip.fr

 

 

Cette base de données a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Elle ne peut en aucun cas être utilisée pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement, la prise ou la cessation de prise d'un médicament. Seul votre médecin est habilité à mettre en oeuvre un traitement adapté à votre cas personnel.

 

 

Dernière date de mise à jour : 13 novembre 2013  

 

 

A lire également sur ce site :

 

Bon usage du médicament

Le médicament un produit pas comme les autres

 

Attention : Certains médicaments font l'objet d'une surveillance renforcée par l'ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de Santé), vous pouvez consulter la liste exhaustive en cliquant ici.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.