Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > Mes médicaments
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!
Base de données médicaments

Toutes les précautions d'emploi liées aux médicaments : posologie, contre indications, interactions médicamenteuses, effets indésirables. Ces informations sont fournies par la Banque de Données Claude Bernard. Tout savoir sur les antiallergiques, anxiolytiques, antiasthmatiques, anticancéreux, antidépresseurs, antalgiques, antimigraineux, anti-inflammatoires ...


Rechercher un médicament

Cliquez sur la lettre de votre choix

ABCDEFGHIJKLM
NOPQRSTUVWXYZ
Saisissez un mot ou une expression :


‹ Retour

GRISEFULINE 500 mg Comprimé sécable Boîte de 30


Utilisation et Propriétés Précautions D'emploi Votre Médicament

Grisefuline 500 mg comprime secable : Contre-indications


CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament est contre-indiqué dans les cas suivants :
- Allergies à la griséofulvine.
- Porphyries.
- Lupus érythémateux et syndromes apparentés.
DECONSEILLE :
- Grossesse : les études réalisées chez l'animal ont mis en évidence un effet tératogène de la griséofulvine. En clinique, les quelques cas de grossesse exposées semblent évoquer un effet malformatif de la griséofulvine. Des études complémentaires sont nécessaires pour confirmer ce risque, que l'on ne peut exclure à ce jour. En conséquence : l'utilisation de la griséofulvine est déconseillée pendant la grossesse. Dans le cas où l'indication relève d'un traitement par griséofulvine, celui-ci ne sera initié qu'après l'accouchement. En cas de découverte fortuite d'une grossesse après prise de ce médicament, cet élément ne constitue pas l'argument systématique pour conseiller l'interruption de la grossesse mais conduit à une attitude de prudence et à une surveillance prénatale orientée.
- Allaitement : il n'existe pas de données concernant le passage dans le lait maternel. En cas de désir d'allaitement, il convient de repousser le traitement par griséofulvine.
- Associations déconseillées : alcool et médicaments en contenant ; estroprogestatifs (voies orales, transdermique et nasale) et progestatifs (contraceptifs).

Grisefuline 500 mg comprime secable : Mises en garde et précautions d'emploi


MISES EN GARDE :
Eviter l'exposition au soleil au cours et au décours immédiat du traitement.
PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- Surveiller l'hémogramme dans les traitements de longue durée (au-delà d'un mois) et à doses élevées (> 1,5 g par jour).
- Surveillance accrue chez l'insuffisant hépatique (voir propriétés pharmacocinétiques et effets indésirables).
- Tenir compte de l'effet inducteur enzymatique que la griséofulvine est susceptible d'exercer sur de nombreuses substances.

Grisefuline 500 mg comprime secable : Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions


ASSOCIATIONS DECONSEILLEES (voir contre-indications) :
- Alcool et médicaments en contenant :
Effet antabuse (chaleur, rougeurs, vomissements, tachycardie).
Eviter la prise de boissons alcoolisées et de médicaments contenant de l'alcool.
- Estroprogestatifs (voies orale, transdermique et nasale) et progestatifs (contraceptifs) :
Diminution de l'efficacité contraceptive pendant le traitement et un cycle après l'arrêt du traitement par la griséofulvine.
Utiliser de préférence une autre méthode contraceptive, en particulier de type mécanique.
ASSOCIATIONS NECESSITANT DES PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- Anticoagulants oraux :
Diminution de l'effet des anticoagulants oraux (augmentation de leur métabolisme hépatique).
Contrôle plus fréquent du taux de prothrombine et surveillance de l'INR. Adaptation de la posologie des anticoagulants oraux pendant le traitement par la griséofulvine et 8 jours et après son arrêt.
- Estrogènes et progestatifs (non contraceptifs) :
Diminution de l'efficacité de l'estrogène ou du progestatif par augmentation de son métabolisme hépatique.
Surveillance clinique et adaptation éventuelle de la posologie de l'estrogène ou du progestatif pendant le traitement par la griséofulvine et après son arrêt.
- Méthadone :
Diminution des concentrations plasmatiques de méthadone avec risque d'apparition d'un syndrome de sevrage par augmentation de son métabolisme hépatique.
Augmenter la fréquence des prises de méthadone : 2 à 3 fois par jour au lieu d'une fois par jour.

Grisefuline : Grossesse et allaitement


Grossesse :
Les études réalisées chez l'animal ont mis en évidence un effet tératogène de la griséofulvine.
En clinique, les quelques cas de grossesse exposées semblent évoquer un effet malformatif de la griséofulvine. Des études complémentaires sont nécessaires pour confirmer ce risque, que l'on ne peut exclure à ce jour.
En conséquence : l'utilisation de la griséofulvine est déconseillée pendant la grossesse. Dans le cas où l'indication relève d'un traitement par griséofulvine, celui-ci ne sera initié qu'après l'accouchement.
En cas de découverte fortuite d'une grossesse après prise de ce médicament, cet élément ne constitue pas l'argument systématique pour conseiller l'interruption de la grossesse mais conduit à une attitude de prudence et à une surveillance prénatale orientée.
Allaitement :
Il n'existe pas de données concernant le passage dans le lait maternel. En cas de désir d'allaitement, il convient de repousser le traitement par griséofulvine.

Grisefuline : Effet sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines


Pas de données disponibles.

Grisefuline 500 mg comprime secable : Effets indésirables


Possibilité de :
- Manifestations neurologiques : essentiellement céphalées ; plus rarement : vertiges, insomnie ou somnolence, confusion, irritabilité ; l'alcool potentialise ces troubles ;
- troubles gastro-intestinaux : anorexie, nausées, diarrhées, perturbation du goût, sensation de soif ;
- réactions allergiques cutanées et de photosensibilisation exceptionnelles ; quelques rares cas de toxidermie bulleuse (érythème polymorphe voire syndrome de Lyell) ;
- troubles hépatiques : quelques cas de cholestase intrahépatique ont été rapportés et, exceptionnellement, des hépatites ;
- troubles hématologiques : leucopénie, neutropénie, anémies hypochromes. Ces modifications restent peu fréquentes et résolutives, en général, à l'arrêt du traitement ;
- neuropathies périphériques ;
- risque d'aggravation d'un lupus érythémateux disséminé et des syndromes apparentés.

Grisefuline 500 mg comprime secable : Surdosage


Sans objet.


Grisefuline : Données de sécurité précliniques


Pas de données disponibles.

Grisefuline : Incompatibilités


Sans objet.


Grisefuline Posologie et propriété Grisefuline Posologie et propriété 2/3 Grisefuline Prescription Grisefuline Prescription
lexique santé


Anorexie : Absence totale d’appétit....
Neuropathie : Nom générique désignant toute maladie des nerfs ......
Syndrome : Ensemble de symptômes et/ou de signes cliniques ......
Tachycardie : La tachycardie correspond à une accélération du rythme cardiaque ......
Pus : Exsudat liquide plus ou moins épais, qui s’accumule au niveau ......
Thrombine : Enzyme de la coagulation sanguine permettant la transformation ......
Ose : Les oses correspondent à la structure élémentaires des glucoses ......
Intestin : L'intestin est la partie du système digestif qui s'étend de ......
Test : résumé...
en savoir plus

en savoir plus



Utilisation de cette rubrique 

 

Les informations présentées sur ce site concernant les médicaments, sont fournies par la © Banque de données Claude Bernard.

 

Cette base de données a été élaborée dans le but de sécuriser et d'apporter une aide efficace à la prescription de médicaments. La Banque Claude Bernard est signataire de la charte de qualité des banques de données médicamenteuses de l'AFSSAPS. Pour toute information complémentaire sur cette source d'information, vous pouvez consulter son site à l'adresse suivante: www.resip.fr

 

 

Cette base de données a pour seul objet de vous informer sur les caractéristiques des médicaments. Elle ne peut en aucun cas être utilisée pour l'établissement d'un diagnostic, l'instauration d'un traitement, la prise ou la cessation de prise d'un médicament. Seul votre médecin est habilité à mettre en oeuvre un traitement adapté à votre cas personnel.

 

 

Dernière date de mise à jour : 13 novembre 2013  

 

 

A lire également sur ce site :

 

Bon usage du médicament

Le médicament un produit pas comme les autres

 

Attention : Certains médicaments font l'objet d'une surveillance renforcée par l'ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de Santé), vous pouvez consulter la liste exhaustive en cliquant ici.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.