Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Listériose chez la femme enceinte : comment ...

Listériose chez la femme enceinte
Prévention

  66 Votes


Que fait le médecin face à une listériose pendant une grossesse ? 

 

L’efficacité du traitement dépend de sa précocité. Dès les premiers symptômes, une prise de sang recherche la présence de la bactérie (hémocultures), et des signes d’infection.
Le traitement antibiotique est impératif en milieu hospitalier avec les pénicillines (ampicilline/amoxicilline) associées à un autre antibiotique. Le traitement est adapté aux patientes allergiques aux pénicillines.
Ce traitement de la grossesse n’empêche pas une possible infection du nouveau-né. On déclenche donc l’accouchement le plus tôt possible pour traiter immédiatement l’enfant par antibiothérapie et limiter les séquelles de cette infection.


Avec quoi ne pas confondre la listériose de la grossesse ?

 

Des nausées matinales, un état grippal, la toxoplasmose.


Comment se protéger contre la listériose ?

 

La bactérie Listeria pullule naturellement dans l’environnement et résiste très bien au froid : le réfrigérateur ne stoppe pas son développement, et la congélation ne la détruit pas. En revanche, la cuisson à cœur des aliments à 68°C la met hors d’état de nuire.


Il n’existe pas de vaccin contre la listériose, seules les mesures strictes d’hygiène alimentaire évitent la contamination. Bien cuire les viandes et poissons, de ne pas consommer de pâté, de fruits de mer, de graines germées, de poissons crûs ou de fromages au lait crû ou à pâte molle. Les légumes crus doivent être bien lavés ou épluchés.

 

Attention aux contaminations croisées : si le reste de la famille mange des aliments à risque pour la femme enceinte, ces aliments ou les objets en contact avec ces derniers sont susceptibles de contaminer les aliments de la femme enceinte. Par exemple : le couteau, les mains, les surfaces de travail, la boîte de conservation, etc.  L’hygiène des mains est indispensable pour tous.

 

N’utilisez pas les mêmes ustensiles pour les aliments crûs et les aliments cuits ; respectez scrupuleusement les dates limites de consommation. Les restes alimentaires et les plats cuisinés doivent être réchauffés soigneusement avant consommation. Il faut aussi désinfecter le réfrigérateur une fois par mois avec de l’eau de javel et une éponge neuve, à bien réchauffer les plats préparés et conserver les différents aliments dans des emballages séparés.


 

Mise à jour par le Dr Sophie Duméry - Janvier 2012

 

 

Source/Auteur : Marie Bazet en collaboration avec Alexandre Leclercq
Date : 24/06/2009

Revenir au sommaire

 

 

à retenir



Au contraire de la toxoplasmose, il n’existe pas d’immunisation contre la listériose. La femme enceinte doit éviter fromages vendus râpés, au lait crû ou à pâte molle, charcuteries et produits de la mer, notamment les poissons crus. Les contaminations croisées par les autres membres de la famille impliquent une hygiène alimentaire stricte, ainsi que des ustensiles de cuisine dédiés à la femme enceinte si possible.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.