Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Infection à Papillomavirus : comment prévenir ...
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Infection à Papillomavirus
Prévention

  77 Votes

 

Avec quoi ne faut-il pas confondre ?


D’autres infections sexuellement transmissibles existent, avec ou sans symptômes. La syphilis est en recrudescence et se manifeste par l’apparition d’un chancre (ulcération) induré et indolore sur les parties génitales. En cas de lésion, une consultation médicale et des prélèvements permettront de faire la différence.

 

Y a-t-il une prévention possible à l'infection à Papillomavirus ?


En période d’activité sexuelle, la prévention consiste à éviter le contact avec une personne infectée : limiter le nombre de partenaires sexuels peut donc réduire les risques, de même que retarder les rapports sexuels jusqu’à ce que le col de l’utérus soit bien formé (18-19 ans).
Le préservatif y contribue également mais ne garantit pas une protection totale.
Le tabac représentant vraisemblablement un facteur de risque supplémentaire, l’arrêt du tabagisme est recommandé.
Récemment, un vaccin dirigé contre les quatre types de Papillomavirus humains le plus souvent impliqués dans les lésions précancéreuses et les cancers du col de l’utérus, les lésions précancéreuses de la vulve (les types 16 et 18) ainsi que les verrues génitales (les types 6 et 11) a été mis sur le marché. La vaccination contre les infections à Papillomavirus 6, 11, 16, 18 est recommandée à toutes les jeunes filles âgées de 14 ans (avant les premiers rapports), afin de les protéger avant qu’elles ne soient exposées au risque d’infection à hPV. Le schéma vaccinal comprend trois injections respectant un intervalle de 2 mois entre la première et la deuxième injection, et un intervalle de 4 mois entre la deuxième et la troisième injection.

 

 


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



 

Informations utiles sur le cancer du col de l'utérus

 

Selon l’OMS, environ 500 000 nouveaux cas de cancers du col de l’utérus apparaissent actuellement chaque année dans le monde (Organisation mondiale de la Santé. Plan de contrôle des cancers. 2nd ed. 2002. Geneva). La lutte contre les infections à Papillomavirus humains, facteurs de risque majeurs dans le développement de ces lésions cancéreuses, passe désormais par une vaccination précoce.


Préservatifs masculins et féminins

Prévention, contraception ? Pensez aux préservatifs


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.