Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Infarctus du myocarde
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Infarctus du myocarde

  197 Votes

 

Définition de l'infarctus du myocarde

 

L’infarctus du myocarde (et non « l’infractus ») correspond à la nécrose et à la mort d’une partie du muscle cardiaque appelé myocarde.

Les artères coronaires qui irriguent le muscle et oxygènent le cœur se bouchent, provoquant une diminution de sang et d’oxygène.

La cause principale est l’athérome qui rétrécit les artères en raison du dépôt de graisses sur les parois.

L’infarctus du myocarde fait partie des maladies cardio-vasculaires pour lesquelles la lutte contre les facteurs de risque (tabagisme, hypertension artérielle, diabète, taux élevé de cholestérol, obésité, stress, sédentarité, alimentation riche en graisses, trop pauvre en fruits et légumes) est essentielle.

 

Risques et origines des infarctus du myocarde

 

Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité dans tous les pays industrialisés et notamment en France. Chaque année, 120 000 personnes font un infarctus du myocarde, avec une mortalité maintenant de l’ordre de 10 %.
Cette maladie touche principalement les hommes âgés de plus de 55 ans mais en présence de facteurs de risque importants et d’une hérédité, l’infarctus du myocarde peut survenir plus tôt.

 

Causes et mécanismes de l'infarctus du myocarde

 

L’infarctus du myocarde est la conséquence de l’occlusion d’une artère coronaire ou de l’une de ses branches. Privé d’oxygène, le cœur se nécrose (mort cellulaire).


L’angine de poitrine est souvent une étape précédant l’infarctus, avec une inadéquation des besoins en oxygène et des apports ; ces derniers sont réduits en raison du rétrécissement (sténoses) des artères, ce qui provoque des douleurs notamment à l’effort.

 

Symptômes et signes de l'infarctus du myocarde


La douleur thoracique est le principal symptôme de l’infarctus du myocarde. La douleur typique est comme un étau derrière le sternum, elle serre et irradie parfois dans la mâchoire ou dans le bras.
D’autres symptômes sont possibles en fonction de la gravité, de la localisation et des complications éventuelles : essoufflement, pâleur, sueur…
Certains infarctus se révèlent par des signes très discrets comme de simples nausées et/ou douleurs du creux de l’estomac. De même, les diabétiques ressentent souvent moins la douleur et des infarctus peuvent être totalement silencieux.

Seul l’électrocardiogramme fera le diagnostic, parfois a posteriori.

 


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



 

Information sur l'infarctus

 

L’infarctus du myocarde est une maladie grave qui se manifeste par une douleur thoracique. Dès les premiers symptômes, il ne faut pas attendre et il faut appeler le SAMU Centre 15 immédiatement.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.