Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Herpès labial
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Herpès labial

  10 Votes


Définition de l'herpès labial

 

L’herpès labial est aussi appelé bouton de fièvre. C’est la forme d’herpès la plus courante. Il est provoqué par un virus (Herpes simplex virus de type 1 ou HSV1) et se caractérise par des lésions de la région buccale, précédées de brûlures. Certaines circonstances (fièvre, stress, fatigue…) déclenchent les récidives et poussées d’herpès labial car le virus, une fois dans l’organisme, y reste à vie.

 

Risques et conséquences de l'herpès labial


Les formes d’herpès labial touchant la bouche et la face sont les plus fréquentes, avec une contamination survenant généralement dans l’enfance ou chez les adultes jeunes. Entre les âges de 20 ans et 40 ans, 40 à 60 % de la population seraient contaminés par l’HSV1. L’HSV1 est également responsable d’une part non négligeable des herpès notamment chez les femmes. Un des risques majeurs est la primo-infection, c’est-à-dire la contamination génitale à HSV1 au cours de la grossesse, avec des conséquences infectieuses dramatiques chez le nouveau-né.

 

Causes et mécanismes de l'herpès labial


Le développement de l’herpès labial nécessite deux phases :

 

Une phase de primo-infection herpétique

La phase de primo-infection herpétique infecte les cellules de la peau ou des muqueuses après un contact direct avec des lésions (vésicules) excrétant du virus ; cette excrétion est maximale dans les premières heures de formation des vésicules. L’excrétion a lieu au moment d’une primo-infection, des poussées

 

Une phase de réactivation ou de récurrence

Il existe aussi des excrétions asymptomatiques tout aussi contaminantes. Le virus se multiplie et contamine d’autres cellules. Il peut rester en sommeil pendant plusieurs années et se réactiver avec des symptômes plus ou moins importants (brûlures, démangeaisons, lésion…). 


Deux types de virus sont en cause, mais HSV1 est le plus souvent responsable de l’herpès labial.

 

 

Symptômes de l'herpès labial


La primo-infection n’est que rarement repérée, les symptômes survenant le plus souvent dans l’enfance ou chez l’adulte jeune. Elle se produit quelques jours après le contact avec une personne porteuse de lésions excrétrices de virus. Parfois, cette primo-infection est symptomatique et se manifeste par une lésion au niveau des lèvres accompagnée de fièvre, d’inflammation des glandes (douleurs, gêne à l’alimentation) ou de symptômes de la grippe. Les symptômes, et notamment la difficulté d’alimentation, doivent être pris au sérieux chez l’enfant car ils exposent à la déshydratation.
Les récurrences ou poussées de bouton de fièvre interviennent à l’occasion de nombreux facteurs déclenchants : fièvre, exposition au soleil, fatigue, règles, stress…
Le bouton de fièvre se manifeste alors par l’apparition de vésicules en bouquet, souvent précédées de brûlures ou démangeaisons localisées, sur le bord externe d’une lèvre. Le bouton de fièvre peut aussi toucher le nez, le menton ou s’étendre dans la région de la bouche.

 

 


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



 

Informations sur l'herpès

 

Le classique bouton de fièvre ou herpès labial est lié au virus de l’herpès. Il est extrêmement contagieux et des mesures simples doivent être adoptées pour éviter de le transmettre, notamment aux plus fragiles (nouveau-nés, femmes enceintes, immunodéprimés…).


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.