Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Halitose ou mauvaise haleine
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Halitose ou mauvaise haleine

  1 Vote

 

Définition de l'halitose


L’halitose, terme scientifique pour désigner une mauvaise haleine, correspond à une odeur désagréable voire nauséabonde émanant de la bouche. L’halitose, aussi fréquente chez l’homme que chez la femme (les femmes ont cependant tendance à plus consulter), augmente avec l’âge.

 

Risques et conséquences de l'halitose


Il n’existe que peu de données statistiques pour déterminer la fréquence réelle de l’halitose, d’autant qu’aucun critère objectif et universel ne définit la mauvaise haleine. L’halitose est en revanche un motif fréquent de consultation dentaire : entre 5 et 10 % de la population seraient régulièrement concernés par la mauvaise haleine, mais chacun peut l’être à un moment de sa vie.

 

Causes et origines de l'halitose


L’haleine est définie par l’air émis par la bouche et par le nez pendant la respiration.
L’haleine anormale (mauvaise haleine ou halitose) correspond à une odeur désagréable (poisson pourri, œuf, pomme pourrie…) et peut être liée à une pathologie locale ou générale. Elle peut être transitoire (alimentaire suite à la consommation d’ail, tabac ou café) ou plus longue (affections de la cavité buccale, ORL, digestives ou pulmonaires).

 

Symptômes et signes de l'halitose


Une mauvaise haleine le matin au réveil est normale, due à une réduction de la fabrication de salive dans la nuit et à la stase de débris alimentaires. Seule sa persistance doit faire consulter son chirurgien-dentiste.
La mauvaise haleine est souvent associée à une sécheresse buccale. De plus, les régimes amaigrissants ou riches en protéines, certains aliments (ail, oignon, épices) ou habitudes de vie (tabac, alcool, café) favorisent la mauvaise haleine, dont il est souvent difficile de se rendre compte soi-même.

 

 


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



 

Informations sur l'halitose

 

La mauvaise haleine représente un sérieux handicap personnel et professionnel. Une consultation rapide chez le dentiste permet de faire le point et d’y remédier.

en savoir plus

en savoir plus



Sur les facteurs de risque

Tabac et tabagisme

 

Sur les bons gestes

Hygiène buccodentaire

Eaux minérales

 

Sur le médicament

Qu'est-ce qu'un médicament ?

Les génériques

 

Sur le domaine pharmaceutique

Prix des médicaments

Rôle du pharmacien

 

Sur les autres traitements

L'homéopathie

L'aromathérapie

La phytothérapie

Les cures thermales


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.