Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Pleurésie : à quel moment consulter un médecin ...
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Epanchement pleural
Préparer sa consultation

  54 Votes

 

Epanchement pleural : à quel moment consulter ?


Toute douleur intense et prolongée dans la poitrine ou toute difficulté respiratoire nécessite un avis médical ou un appel au SAMU Centre 15.
Si l’épanchement pleural est connu et déjà diagnostiqué, une consultation s’impose en cas de symptômes qui s’aggravent, de modification de la douleur et/ou d’essoufflement plus intense.

 

Que fait le médecin face à un épanchement pleural ?

 

L’interrogatoire par le médecin permet de préciser les antécédents (exposition professionnelle à l’amiante, tabagisme, infections…), les caractéristiques de la douleur (spontanée, lors de la respiration, nocturne…) et le retentissement.

Des antécédents d’insuffisance cardiaque ou d’œdème des poumons orientent vers un épanchement transsudatif. L’examen clinique confirme l’épanchement pleural par la percussion du thorax avec les doigts : le son perçu traduit une matité et l’auscultation montre une absence de respiration de la zone concernée.

Une radiographie pulmonaire et/ou une tomodensitométrie thoracique (ou scanner) sont généralement prescrites pour mettre en évidence l’épanchement.

La ponction pleurale sous anesthésie locale est l’examen clé ; en introduisant une aiguille en pleine zone d’épanchement, du liquide pleural est retiré et analysé. Son caractère exsudatif ou transsudatif est alors déterminé et guide le traitement.

En cas de récidive ou en fonction du diagnostic, un collage par talcage chirurgical est parfois indiqué pour recoller la plèvre. Les traitements spécifiques dépendent de la cause : antibiotiques pour les infections, traitement à visée cardiaque en cas d’épanchement transsudatif, chirurgie en cas de mésothéliome ou chimiothérapie

 

Comment préparer ma prochaine consultation ?

 

Si les douleurs ou les difficultés respiratoires se majorent, il est nécessaire de reconsulter. Le contrôle de la radiographie thoracique permettra de voir l’évolution de la pleurésie (volume de liquide).

 

 


Date :

Revenir au sommaire

 

 

à retenir



 

Informations utiles sur l'épanchement pleural

 

L’épanchement pleural correspond à la présence de liquide dans la plèvre. Ce liquide peut traduire une inflammation (cancer, infection) ou une insuffisance cardiaque. La ponction pleurale, geste simple, permet de les distinguer.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.