Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Accès au dossier médical et aux informations de ...
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Accès au dossier médical et aux informations de santé

  10 Votes

 

Accès au dossier médical et aux informations de santé : de quoi s'agit-il ?

 

La loi du 4 mars 2002 sur les droits des malades a profondément modifié les modalités d’accès au dossier médical. Depuis cette date, toute personne qui en fait la demande peut accéder directement à son dossier médical et aux informations de santé la concernant, l’accès indirect par l’intermédiaire d’un médecin restant possible selon la volonté du demandeur.


Les modalités communes d’accès aux informations médicales sont décrites plus précisément dans la fiche CISS pratique n° 11, intitulée « Accès au dossier médical et aux informations de santé ».


Cette fiche se propose d’approfondir les situations plus particulières que constituent les demandes concernant le dossier médical des mineurs, des majeurs protégés, des personnes hospitalisées sous contrainte et des personnes décédées.


Pour les demandes d’accès au dossier médical auprès des établissements de santé, un modèle de lettre est disponible (voir fiche CISS pratique n° 11 ter).

 

Accès au dossier médical et aux informations de santé : ce qu'il faut savoir

 

1/ Les mineurs

 

L’article L.1111-7 alinéa 5 du Code de la Santé publique (CSP) prévoit que ce sont les titulaires de l’autorité parentale (père, mère, tuteur…) qui reçoivent les informations relatives à la santé du mineur.


Ce principe ne fait pas obstacle au droit pour le mineur de recevoir, selon sa maturité, les informations concernant son état de santé. Il n’y a pas d’âge déterminé mais une appréciation au cas par cas en fonction du degré de maturité.


L’article L.1111-2 alinéa 5 du CSP précise que « Les droits des mineurs (…) sont exercés (…) par les titulaires de l’autorité parentale (…).


Ceux-ci reçoivent l’information prévue par le présent article, sous réserve des dispositions de l’article L.1111-5 qui prévoit un droit d’opposition pour le mineur. Les intéressés ont le droit de recevoir eux-mêmes une information et de participer à la prise de décision les concernant, d’une manière adaptée (…) à leur degré de maturité (…) ».


Cependant, la loi du 4 mars 2002 a introduit un droit d’opposition pour le mineur : celui-ci peut, dans les situations où le traitement ou l’intervention s’impose pour sauvegarder sa santé, garder le secret sur son état de santé vis-à-vis de ses représentants légaux. Quand ce droit d’opposition à l’information des parents est exprimé par le mineur, les titulaires de l’autorité parentale n’ont pas accès à ces informations lors d’une demande éventuelle du dossier médical.

 

Par ailleurs, dans les hypothèses où le mineur n’a pas exercé son droit d’opposition, il peut demander que l’accès à son dossier ait lieu par l’intermédiaire du médecin.

 

2/ Les majeurs protégés

 

En ce qui concerne l’accès au dossier médical des majeurs protégés, les dispositions sont différentes en fonction de la mesure de protection.


Les personnes sous curatelle ou sous sauvegarde de justice ont un droit d’accès aux informations médicales sans restriction particulière.


En revanche, pour les personnes sous tutelle, l’article L.1111-2 alinéa 5 du CSP dispose qu’en matière d’information, « les droits (…) des majeurs sous tutelle mentionnés au présent article sont exercés (…) par le tuteur (…). Les intéressés ont le droit de recevoir eux-mêmes une information et de participer à la prise de décision les concernant (…) d’une manière adaptée à leurs facultés de discernement (...) ».

 

L’article L.1111-7 du CSP ne prévoit pas de modalités particulières quant à la transmission des informations médicales des personnes sous tutelle.

 

Il ressort de ces deux articles que :

  • le droit d’accès au dossier médical peut être exercé par le tuteur dans toutes les circonstances ;
  • l’accès au dossier médical est également possible pour la personne sous tutelle sous réserve que la délivrance de cette information soit adaptée à sa faculté de discernement.

 

 

Pour consulter la brochure du CISS concernant le Dossier Médical Personnel (DMP), cliquez ici


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



Santé Info Droits :

0 810 004 333 ou 01 53 62 40 30


La ligne associative d’information et d’orientation du CISS sur toutes les problématiques juridiques et sociales liées à l’état de santé.

 

Lundi, mercredi, vendredi : 14h-18h

Mardi, jeudi : 14h-20h

 

en savoir plus

en savoir plus



 

Droits des usagers

 

 

Remboursements

 

 

Système de soins

 

 

 

 

Le Collectif interassociatif sur la santé (CISS) représente depuis plus de 15 ans les intérêts communs à tous les usagers du système de santé et oeuvre pour un accès de tous à des soins de qualité.

 

Le CISS rassemble plus de 30 associations nationales et 22 collectifs régionaux intervenant dans le champ de la santé à partir des approches complémentaires d’associations de personnes malades et handicapées, d’associations familiales et de consommateurs.

Il veille en particulier au respect des droits des malades consacrés par la loi du 4 mars 2002.

 

Nos missions
• L'information des usagers du système de santé.
• La formation de leurs représentants.
• La définition de stratégies communes pour améliorer la prise en charge des usagers.
• La communication publique de nos constats et de nos revendications.

 


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.