Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Développement psychomoteur de 2 à 3 ans
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Développement psychomoteur de 2 à 3 ans

  1 Vote

 

Le développement neurologique


La maturation cérébrale continue et permet la poursuite des apprentissages fondamentaux : motricité, langage, relations avec les autres… Dans le cas de troubles marqués (mutisme, instabilité psychomotrice comme l’hyperactivité, troubles de la coordination…), une consultation rapide chez le pédiatre permettra de poser un diagnostic et d’instaurer une prise en charge rapide qui limitera les difficultés d’intégration scolaire ultérieures.

 

Le développement moteur


Au niveau moteur, l’enfant de plus de 2 ans sait bien marcher, commence à sauter, à courir. Après une période d’instabilité tout à fait normale, l’enfant est plutôt à l’aise avec son corps, il est déjà capable de se laver les mains et les dents, de s’habiller seul.

 

La motricité fine se précise progressivement : les dessins s’affinent, les gestes sont plus précis (enfilage de perles, maniement des ciseaux…).


Côté graphisme, il est capable de représenter des choses, comme le fameux « bonhomme têtard » qui se précise de plus en plus et qui rejoint sa capacité à identifier les différentes parties de son corps. Il sait tracer des lignes horizontales et verticales et, vers 3 ans, des cercles et des croix.

 

Le langage

 

L’enfant de 2 ans commence à reprendre les expressions et le ton des adultes. Son langage s’enrichit de façon exceptionnelle entre 2 et 3 ans et son vocabulaire compte déjà un millier de mots avant 3 ans.


Le « je » apparaît vers 3 ans, parfois avant. Certains troubles de l’articulation (zézaiement ou zozotement) sont relativement fréquents à cet âge, et ne nécessitent pas de surveillance médicale avant 5 ans quand ils sont isolés.

 

L’interaction avec les autres


Entre 2 et 3 ans, l’enfant commence à vraiment prendre du plaisir à retrouver ses pairs et à partager des jeux. Le langage aide à se faire comprendre, à organiser de nouveaux jeux, à faire fonctionner l’imagination. Les facultés d’imitation accélèrent les apprentissages.

 

La propreté


La découverte de son corps est l’une des grandes étapes de cet âge. Elle permet à l’enfant de s’habiller seul, mais surtout d’aller seul aux toilettes, de jour comme de nuit (vers 3 ans).

Source/Auteur : Marie BAZET
Date : 18/08/2008

Revenir au sommaire

 

 

à retenir



 

La période entre 2 et 3 ans consolide le développement de trois apprentissages capitaux : la motricité fine, le langage, la relation avec les autres. Des variations importantes existent d’un enfant à l’autre, mais au moindre doute sur le développement psychomoteur il faut consulter un médecin, qui fera le point.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.