Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Décollement placentaire : à quel moment ...
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Décollement placentaire
Préparer sa consultation

  386 Votes

 

Décollement placentaire : à quel moment consulter ?


Toute hémorragie du troisième trimestre ou douleur abdominale importante et inhabituelle doit motiver une consultation en urgence en milieu obstétrical. Une prise en charge précoce et adaptée du décollement placentaire permet le plus souvent d’atteindre la fin de la grossesse sans complication.

 

Que fait le médecin ?


Le médecin confirme par l’examen clinique la suspicion d’hématome rétroplacentaire ou décollement du placenta. L’utérus est contracté à la palpation abdominale, avec une hauteur utérine augmentée.


Si un toucher vaginal est réalisé, il retrouve un segment inférieur de l’utérus dur et tendu, avec un col modifié (début du travail).
Des signes de choc hémorragiques sont à rechercher (pâleur, accélération du pouls de la mère…).
L’échographie montre l’hématome et en apprécie le volume approximatif ; elle élimine le diagnostic de placenta prævia et juge de la vitalité du fœtus.


Des prises de sang vont permettre de vérifier la coagulation, la perte sanguine et autres anomalies.
Le traitement est à la fois réanimatoire pour la mère (compensation des pertes de sang, baisse de la tension artérielle si nécessaire) et obstétrical. Une césarienne pratiquée sous anesthésie générale s’impose rapidement si le fœtus est vivant et présente des signes de souffrance. L’accouchement par voie basse est parfois proposé. Après l’accouchement, la révision utérine est systématique et contrôle l’absence de résidus de placentas.


Comment préparer ma prochaine consultation ?


Compte tenu de la gravité potentielle du décollement placentaire, il est indispensable de suivre à la lettre les recommandations, en particulier le repos strict. Signalez toute douleur, tout saignement même minime ou autre symptôme.

 

Source/Auteur : Dr Gérald KIERZEK
en collaboration Dr Emmanuelle TOUREL
et Dr Patrice MARIE
Date : 06/05/2009

Revenir au sommaire

 

 

à retenir



 

Informations sur le décollement placentaire

 

Le décollement placentaire ou hématome rétroplacentaire est une complication rare mais grave du dernier trimestre de la grossesse. Toute douleur ou tout saignement impose une consultation en urgence.


 


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.