Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Conjonctivite

Conjonctivite

  6 Votes

 

Définition de la conjonctivite


On parle ici d’une inflammation par irritation ou infection de la conjonctive oculaire, c’est-à-dire de la membrane transparente qui recouvre l’intérieur des paupières et le blanc de l’œil. Elle est parfois associée à une inflammation de la cornée (kératite). On parle alors de kérato-conjonctivite.

 

Risques et origines de la conjonctivite


Dans le cas des conjonctivites infectieuses, il y a un risque de transmission et il faut donc prendre les mesures d’hygiène nécessaires pour éviter autant que possible une épidémie (surtout en milieu collectif comme les écoles) : ne pas toucher les autres personnes (éviter les baisers), bien se laver les mains, ne pas porter de lentilles, ne pas partager son maquillage ou son linge de toilette.

 

Causes et mécanismes de la conjonctivite


Il existe plusieurs catégories de conjonctivites : les allergiques et les infectieuses – qui regroupent elles-mêmes les conjonctivites virales et bactériennes.


Les conjonctivites allergiques sont souvent couplées à d’autres manifestations allergiques : asthme, rhinite… En fonction de l’allergène en cause, elles peuvent se produire de façon saisonnière au printemps et à l’automne (pollens), mais aussi toute l’année (acariens, poils animaux, etc.). Il y a souvent une prédisposition familiale.


Les conjonctivites infectieuses sont plus fréquentes. Elles sont dues à la contamination locale par une bactérie ou un virus.

 

Signes et symptômes de la conjonctivite


Les symptômes d'une conjonctivite véritable se caractérisent par une œil rouge, irrité et larmoyant. L’oeil démange et picote, on a envie de se frotter les yeux, mais il n’y a pas de douleur franche, critère important.


La conjonctivite allergique est souvent associée à une rhinite plus ou moins chronique, on  éternue donc aussi. Fait capital, les deux yeux sont systématiquement touchés.


La conjonctivite infectieuse bactérienne provoque des sécrétions qui collent l’oeil durant la nuit et sont manifestes au lever. Parfois une infection ORL en cours, comme un mal de gorge, oriente vers une bactérie dans le secteur. Les deux yeux sont souvent atteints, généralement l’un plus que l’autre.


La kérato-conjonctivite virale est très contagieuse, les symptômes sont très pénibles avec une impression persistante de sable dans l’oeil ; elle se propage vite et nécessite des mesures d’hygiène importante. Elle peut se prolonger pendant plusieurs mois si elle n’est pas traitée et occasionner une baisse de vision temporaire.

 


Revenir au sommaire

 

 


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.