Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Carie dentaire
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Carie dentaire

  36 Votes

 

Définition de la carie dentaire


La carie est une infection de la dent, une lésion de l'émail et de la dentine, provoquée par les bactéries présentes dans la plaque dentaire. La plaque dentaire est fabriquée par les bactéries qui s’y abritent et y prolifèrent.

 

Risques et conséquences de la carie dentaire


Le danger à court terme est la perte d’une ou plusieurs dents, parfois après une pulpite ou un abcès. Une infection dentaire non traitée peut essaimer à distance car le nerf dentaire est relié à la circulation sanguine et donc aux organes vitaux.

 

Les malades atteints d’anomalie cardiaque courent un risque d’infection foudroyante (endocardite infectieuse).

 

Les sportifs risquent des problèmes articulaires et musculaires. Il existe un risque de fausse couche pendant le premier trimestre de la grossesse.

 

Les caries des dents de lait peuvent contaminer les dents permanentes sous-jacentes. Les infections dentaires non traitées provoquent aussi des sinusites.

 

Causes et origines de la carie


L’émail dentaire est colonisé par des centaines d’espèces bactériennes, c’est le biofilm de la plaque dentaire. En l’absence d’un brossage régulier, la plaque ne cesse de se développer tandis que les bactéries contenues dans le biofilm utilisent le sucre apporté par l’alimentation pour forer la dent.

 

Si elles franchissent la barrière de l’émail, atteignent la dentine et pénètrent le nerf dentaire, la carie devient profonde et atteint le stade de la pulpite : une inflammation aigüe de la pulpe dentaire qui se traduit par une douleur insupportable. Une carie profonde non soignée peut évoluer en abcès.

 

Symptômes et signes de la carie dentaire


La carie non traitée se développe jusqu’à la dentine (tissu calcifié recouvert par l'émail), sensible aux caries et placée au contact du nerf dentaire, constitué de tissu conjonctif et de filaments nerveux. En cas d’atteinte, ses vaisseaux gonflent, compriment le filet nerveux et provoquent une pression sur les tissus voisins, d’où une douleur intense.

 

Le dépôt de tartre est un facteur aggravant : il s’agit de plaque dentaire calcifiée, produite à partir des résidus alimentaires contenus dans la salive. En l’absence de brossage régulier, il durcit et se transforme en matrice calcaire infectée, qui intensifie le processus inflammatoire induit par l’infection bactérienne.

 

 

 


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



Informations sur les caries

 

Les dents sont des organes vivants et les tissus qui les composent sont fragiles. La carie est une des rares maladies évitables à

90 % grâce à une hygiène régulière.


Prévenir les caries dentaires

Une carie mal soignée peu entraîner un abcès dentaire.

adresses utiles



Liens utiles sur les caries dentaires

  

Consulter le site de l'Assurance Maladie "M'Tdents"


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.