Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Bronchite hivernale aiguë : à quel moment ...
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Bronchite hivernale aiguë - Consultation

  12 Votes

A quel moment consulter le médecin ? 

 

Quand les symptômes durent (plus de 3 semaines), surtout s’il existe une maladie chronique sous-jacente,
Quand vous avez des difficultés à respirer lorsque vous vous couchez ;
Quand vous crachez du sang ou beaucoup de pus avec un goût désagréable ;
Quand il y a une forte fièvre, une grande fatigue empêchant de vaquer à ses occupations quotidiennes ;
Quand les bronchites se répètent.


Comment préparer la consultation avec le médecin ? 

 

Répertoriez les signes associés à votre toux : fièvre, douleur, obstruction nasale… Vous empêchent-ils de travailler ? Depuis combien de temps en souffrez-vous ?
Il est important de signaler également à votre médecin si votre toux grasse produit des crachats striés de sang, en particulier si vous fumez.


Que fait le médecin ? 

 

Il vérifie qu’il ne s’agit que d’une infection virale hivernale transitoire. Il évalue l’état général et la tolérance à l’infection virale, qui doit régresser spontanément avec des mesures palliatives diminuant l’inconfort : médicaments contre la douleur (paracétamol ou anti-inflammatoires non stéroïdiens), les médicaments améliorant l’expectoration des crachats et apaisant l’inflammation bronchique…

Les antibiotiques ne sont pas nécessaires dans 4 cas sur 5, les bronchites hivernales étant virales épidémiques.
La kinésithérapie respiratoire est souvent nécessaire chez les nourrissons et les personnes âgées, qui s’encombrent facilement et s’épuisent à tousser.
Les fumeurs doivent s’arrêter de fumer, autant que faire se peut.
Des tisanes « respiratoires » désinfectantes soulagent et hydratent le patient ; elles incitent au soin de soi, donc à une bonne hygiène respiratoire (sevrage tabagique et cannabique).

 


 


Date :

Revenir au sommaire

 

 

à retenir



Une bronchite hivernale banale commence généralement par un rhume (à virus). Vient ensuite une toux sèche et irritante qui devient grasse avec expulsion de crachats. La guérison est spontanée en 8-10 jours chez un patient non fumeur et en bonne santé par ailleurs. En cas de maladie chronique et/ou tabagisme, la consultation du médecin est souhaitable pour évaluer la tolérance de la personne à l’infection virale.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.