Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Augmentation mammaire
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Augmentation mammaire

  52 Votes

 

Augmentation mammaire : Informations


La plastie mammaire d’augmentation consiste à corriger le volume jugé insuffisant des seins par la mise en place d’un implant (prothèse) derrière la glande mammaire en place. Il faut respecter un volume harmonieux pour éviter la ptose (chute des seins) à court terme. L’enveloppe de l’implant est constituée de silicone élastique ; elle est lisse ou rugueuse (texturée), remplie de gel de silicone (99 % des implants) voire de sérum physiologique.
L’implant est introduit par une courte incision de la peau située soit sur l’aréole, soit dans la région de l’aisselle, soit dans le pli sous-mammaire. Il est placé au choix devant ou derrière le muscle grand pectoral, en fonction de la taille de la glande existante et de la préférence du chirurgien.

 

Quels sont les usages (indications) de l’augmentation mammaire ?


En dehors des femmes qui le souhaitent pour des raisons esthétiques, trois malformations justifient le recours à cette chirurgie : l’hypomastie congénitale (c’est-à-dire l’absence de sein), le syndrome de Poland (malformation unilatérale qui peut toucher plus ou moins fortement la cage thoracique et le membre supérieur du même côté) et les seins tubéreux (en forme de tube), anomalie souvent bilatérale.

 

Comment se déroule l'opération de chirurgie esthétique des seins


Avant l’intervention, deux consultations de chirurgie espacées de 15 jours au moins sont recommandées. Une mammographie préopératoire est systématique après 35 ans ou en cas de facteurs de risque de cancer du sein. L’anesthésiste est vu en consultation au plus tard 72 heures avant la plastie mammaire. L’arrêt du tabac est conseillé 2 mois avant l’intervention, 1 mois seulement pour la contraception orale. L’aspirine, les anti-inflammatoires ou les anticoagulants oraux sont interrompus 15 jours avant pour réduire le risque hémorragique.


L’intervention, effectuée sous anesthésie générale, dure 1 à 2 heures. Un pansement modelant est confectionné soit avec des bandes élastiques soit avec un soutien-gorge. Les seins sont gonflés, fermes, douloureux au toucher et très peu mobiles pendant une période qui peut aller jusqu’à 1 mois. Quand les prothèses sont placées derrière le muscle, beaucoup de gestes de la vie courante sont difficiles pendant 1 semaine. Le sport ne doit pas être repris avant 1 mois.


Le résultat s’apprécie dès 3 mois, mais ce n’est qu’après 6 mois voire 1 an que les seins acquièrent leur aspect définitif. Leur volume chute d’environ 15-20 % par rapport à la période immédiate postopératoire.
La pose d’implants en gel de silicone implique une surveillance par échographie annuelle et mammographie bisannuelle.

 


Revenir au sommaire

 

 


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.