Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Asthme du nourrisson - Traitement et Prévention
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Asthme du nourrisson
Conseils pratiques

  42 Votes

 

Quand consulter ?


Dès que l’enfant tousse ou siffle et/ou qu’il manifeste une gêne respiratoire, et que ces épisodes se répètent.

 

Quand est-ce une urgence ?


Toute gêne respiratoire est une urgence, a fortiori quand le nourrisson a un traitement de fond. En cas de manque d’appétit et/ou de détresse respiratoire, rendez vous aux urgences pédiatriques. Aux urgences, on pourra être amené à lui donner un bronchodilatateur plus fortement dosé sous forme d’aérosol, qui dilatera les bronches plus rapidement et plus efficacement.

 

Quels sont les traitements pour l’asthme avéré ?


Il y a deux types de traitements pour lutter contre les crises : les traitements de fond et les traitements de crise.

 

Les traitements de fond (corticoïdes inhalés) diminuent l’inflammation des bronches, les traitements de crise (bronchodilatateurs de type bêta-2 mimétiques, type Ventoline®) dilatent très rapidement les bronches en cas de crise, afin de permettre une meilleure oxygénation.

 

Ces deux types de traitements doivent être administrés à l’aide d’une chambre d’inhalation. Quand l’affection est connue, il ne faut pas hésiter à administrer de la Ventoline® dès les premiers symptômes. Des corticoïdes par voie orale peuvent éventuellement être prescrits pendant quelques jours en cas de crise importante.

 

Quels sont les traitements dans les cas les plus sévères ?


Dans les cas les plus sévères, il est important de pratiquer une exploration approfondie pour faire un bilan du terrain et éliminer notamment les faux asthmes (corps étranger dans les bronches, malformation…).

 

Avec quoi ne pas confondre ?


• La bronchiolite, infection virale qui provoque en général de la fièvre. Encore une fois, n’oublions pas que la bronchiolite peut déclencher l’asthme : c’est le caractère traitant et répété qui fait le diagnostic.
• La coqueluche.
• Le corps étranger dans les bronches.
• La mucoviscidose.

 

 

Source/Auteur : Marie BAZET
en collaboration avec le professeur Jocelyne JUST
Date : 02/07/2009

Revenir au sommaire

 

 

à retenir



 

Informations sur les symptômes de l'asthme

 

En cas de manque d’appétit et/ou de détresse respiratoire, rendez vous aux urgences pédiatriques.

adresses utiles



Liens utiles sur l'asthme

 

Adresses utiles CareVox

Le bébé et l'asthme


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.