Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Arthroplastie de hanche : comment prévenir ...
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Arthroplastie de hanche
Prévention

  3 Votes

Comment cela se manifeste-t-il ?


L’arthrose survient en général après 60 ans quand elle n’a pas de cause retrouvée, et avant en cas de malformation anatomique ou d’antécédents de fracture. Elle se manifeste par une douleur au pli de l’aine avec irradiation vers la cuisse ou vers la fesse. D’apparition progressive à la marche, elle s’accentue à la montée et à la descente des escaliers et peut conduire à une boiterie. Le repos calme la douleur.


Les fractures du col fémoral font suite à un traumatisme ou à une simple chute. La douleur et l’impotence fonctionnelle prédominent dans le tableau clinique ; la personne chute et ne peut se relever.

 

 

Avec quoi ne faut-il pas confondre ?


Il ne faut pas confondre prothèse totale de hanche et prothèse partielle.

 

En règle générale, la PTH est indiquée en cas d’arthrose car l’ensemble du cartilage articulaire est usé et nécessite un remplacement des 2 surfaces (fémorale et cotyle).

 

En cas de fracture du col, seule la partie fémorale requiert un remplacement ; la prothèse indiquée est alors partielle.

 

Y a-t-il une prévention possible ?


La seule prévention existante est la lutte contre les facteurs de risque de fracture du col fémoral et d’arthrose.

 

Certains facteurs comme l’ostéoporose par exemple sont connus et peuvent être prévenus par un dépistage et éventuellement des traitements adaptés.

Une activité physique régulière, la correction de troubles de l'acuité visuelle ou encore l’aménagement de la maison pour limiter le risque d’accident permettent de prévenir les chutes et les fractures.


En revanche, d'autres facteurs comme les antécédents maternels de fracture de hanche, des facteurs hormonaux ou encore des anomalies anatomiques ne sont pas accessibles à la prévention.


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



L’arthroplastie ou prothèse de hanche est une intervention chirurgicale aujourd’hui bien maîtrisée, faisant appel à des techniques de moins en moins invasives. Elle permet de retrouver une qualité de vie dans des cas d’arthrose de hanche avancée et/ou de fractures du col fémoral.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.