Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Angioplastie - Préparer sa consultation avec ...
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Angioplastie
Consultation

  8 Votes

À quel moment consulter ?


L’angioplastie peut être programmée ou réalisée en urgence.

 

  • Les angioplasties programmées sont réalisées lors d’une hospitalisation courte voire ambulatoire (entrée le matin et sortie le jour même) après un bilan cardiovasculaire complet.
  • En revanche, en cas de signes aigus d’obstruction d’une artère (infarctus du myocarde, ischémie d’un membre…), il est impératif d’appeler le SAMU-Centre 15 et de réaliser le geste en urgence. L’absence de revascularisation provoque en effet la mort des cellules et des tissus ; il s’agit d’une véritable course contre la montre pour désobstruer l’artère.

 

Que fait le médecin ?


Dans le cadre d’une angioplastie réalisée en urgence, très peu d’examens sont pratiqués préalablement au geste. Par exemple, en cas d’infarctus du myocarde, l’équipe médicale du SAMU pose le diagnostic au domicile sur les symptômes (douleur thoracique…) et l’électrocardiogramme, débute les premiers médicaments pour fluidifier le sang et dirige le patient dans les 90 minutes dans un centre d’angioplastie.


En cas d’angioplastie réalisée de manière programmée, des examens et une préparation particulière sont demandés (cf. « Comment préparer ma prochaine consultation ? »).


Quelle que soit l’angioplastie, l’opérateur (cardiologue, radiologue ou chirurgien) réalise une incision dans la peau pour insérer un cathéter dans une des artères. Cette incision est peu douloureuse mais une anesthésie locale peut être pratiquée (voire une sédation-anesthésie générale dans certains cas).

Le cathéter est ensuite dirigé vers l’artère obstruée ; cette étape se fait grâce à un appareil de radiographie qui permet de suivre la progression du cathéter dans l’organisme.

Le ballonnet est ensuite gonflé et dégonflé, ce qui peut occasionner une certaine gêne mais pas de douleur véritable. Suivant la procédure, le geste est réitéré au même endroit ou au niveau d’autres rétrécissements ; de même, une endoprothèse sous la forme de stent (petit ressort) peut être laissée en place.


Le geste dure 30 minutes à 2 heures suivant les difficultés.


Un pansement compressif est apposé à l’endroit de la ponction artérielle. Si le cathéter a été introduit au niveau du pli de l’aine, il est nécessaire de rester allonger sans plier la jambe pendant quelques heures.

 

Comment préparer ma prochaine consultation ?

 


Lors d’une angioplastie programmée, plusieurs examens sont nécessaires pour préparer au mieux la procédure : artériographie, électrocardiogramme et tests sanguins sont les plus courants.

 

Il est nécessaire d’être à jeun le jour de l’intervention (depuis minuit la veille). Certains traitements comme les anticoagulants seront arrêtés et remplacés quelques jours avant l’intervention. Discutez-en avec votre médecin.

 


Date :

Revenir au sommaire

 

 

à retenir



L’angioplastie est une technique consistant à introduire un cathéter et à dilater des artères du corps humain sans intervention chirurgicale. L’angioplastie la plus courante est l’angioplastie coronaire pour les artères du cœur. Seule ou associée à la pose de stents, elle a révolutionné la prise en charge des maladies cardiovasculaires.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.