Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > L'anémie chimio-induite se manifeste par une ...

Anémie chimio-induite - Prévention

  10 Votes

 

Avec quoi ne faut-il pas confondre ?


Il ne faut pas confondre l’anémie chimio-induite avec les anémies ayant d’autres causes. Certaines anémies sont en effet liées au cancer lui-même (envahissement de la moelle osseuse…) et sont traitées différemment.


De même, il ne faut pas confondre anémie et leucopénie (baisse des globules blancs) et/ou thrombopénie (baisse des plaquettes). Plusieurs de ces différentes anomalies peuvent coexister, et si les deux lignées de cellules sont atteintes on parle d’aplasie médullaire. Outre la fatigue, les risques sont hémorragiques (baisse des plaquettes) et infectieux (baisse des globules blancs).

  

Y a-t-il une prévention possible ?


Certains médicaments aident à augmenter le nombre de globules rouges produits par le corps ; on parle d’agents stimulant l'érythropoïèse qui stimule la moelle osseuse à produire davantage de globules rouges. Ces médicaments peuvent être prescrits pour prévenir ou traiter l’anémie chimio-induite.


Par ailleurs, il est indispensable de se reposer (dormir plus longtemps, faire des siestes…) et de limiter les activités. Une alimentation équilibrée avec boissons abondantes voire suppléments nutritifs est conseillée.


Pour prévenir les étourdissements, il est conseillé de se lever progressivement. N’hésitez pas à vous faire aider pendant ce cap difficile pour les activités quotidiennes (courses, transport…).

 


 


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



 

Informations utiles sur l'anémie

 

L’anémie chimio-induite est une cause fréquente de fatigue intense lors d’une chimiothérapie anticancéreuse. Elle peut être prévenue et traitée par des médicaments stimulant la fabrication de globules rouges (l’érythropoïétine) ou par transfusions en cas d’anémie sévère (< 8 g/dl).

adresses utiles




Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.