Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Anatomie de la colonne vertébrale - Préparer sa ...
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Anatomie de la colonne vertébrale
Consultation

  0 Votes

À quel moment consulter ?

 


Plusieurs signes d’urgence doivent motiver une consultation. Une douleur inflammatoire lancinante de la colonne vertébrale, un traumatisme violent (chute de grande hauteur, coup violent dans le dos…) ou encore des symptômes neurologiques comme une paralysie ou une faiblesse musculaire peuvent traduire une atteinte grave de la colonne vertébrale.

Seul un médecin pourra établir un diagnostic et dans l’attente, mieux vaut ne pas bouger.


Par ailleurs, il est important de surveiller le dos des enfants : une scoliose s’installe et s’aggrave très vite et d’autant plus rapidement que l’enfant est jeune.

 

 

Que fait le médecin ?


L’anatomie de la colonne vertébrale peut être explorée par le médecin lors de l’examen physique.

Ce dernier recherche un trouble de la statique comme une déformation (cyphose, scoliose…). Il examine le dos pour en apprécier la flexibilité, la mobilité dans différentes positions. L’examen musculaire et neurologique permet de vérifier l’absence de complications, notamment sur les racines nerveuses.
Mais pour réellement observer en détail l’anatomie de la colonne vertébrale, des examens complémentaires sont indispensables.

Les radiographies simples mettent en évidence des anomalies osseuses (seuls les os sont visualisés) et des troubles de statique (scoliose) particulièrement importants chez les enfants.

Le scanner est plus précis et individualise les tissus mous autour des os.

Enfin l’IRM est actuellement l’examen le plus précis pour déceler des lésions fines.
En fonction de l’atteinte suspectée, différents spécialistes peuvent intervenir : médecin généraliste, rhumatologue, chirurgien orthopédique ou neurochirurgien, kinésithérapeute, chiropracteur…

 

Comment préparer ma prochaine consultation ?


Repérer les circonstances d’apparition des douleurs ainsi que leur rythme (jour, nuit, réveil la nuit…) permet de guider le médecin dans son diagnostic.
De même, certaines anomalies de la colonne vertébrale étant à prédisposition familiale, les antécédents familiaux sont importants à signaler en consultation.

 

 

Source/Auteur : Dr Gérald KIERZEK en collaboration avec Dr Emmanuelle TOUREL et Dr Patrice MARIE.
Date : 12/05/2011

Revenir au sommaire

 

 

à retenir



La colonne vertébrale est la charpente osseuse de l’organisme. Elle est constituée de vertèbres cervicales dorsales et lombaires qui s’articulent entre elles et permettent la flexibilité de la colonne.
En cas de lésion, des structures anatomiques telle que la moelle épinière peuvent être atteintes avec des conséquences redoutables, comme la paralysie. Bien que solide, l’anatomie de la colonne vertébrale n’en reste pas moins potentiellement instable et doit être ménagée.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.