Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Anatomie des cervicales

Anatomie des cervicales

  6 Votes

De quoi parle-t-on ? De quoi s’agit-il ?


Les vertèbres cervicales appartiennent au rachis cervical, qui est un segment de la colonne vertébrale.

Elles sont au nombre de sept, numérotées de C1 à C7, et situées entre le crâne et le rachis dorsal.

 

Contrairement aux vertèbres du rachis qui ont une anatomie commune, les deux premières vertèbres cervicales ont des spécificités anatomiques.

La première vertèbre cervicale, C1, est appelée atlas, et a une forme d’anneau constitué de deux colonnes latérales, réunies par deux arcs osseux.

La deuxième vertèbre cervicale, C2 ou axis, présente la particularité de posséder une dent, ou apophyse odontoïde, qui se détache et s'engage dans le trou (foramen) de la première vertèbre.
Les cervicales sont fragiles et en cas de traumatisme, elles peuvent être atteintes, déplacées ou fracturées avec des conséquences redoutables.

 

Quels sont les risques et les enjeux sanitaires ?


La colonne vertébrale est une structure fondamentale de l’anatomie de l’organisme.

Les vertèbres cervicales entourent et protègent le canal vertébral, qui diminue de taille entre C1 et C3. Il contient la moelle épinière et les racines rachidiennes, et en cas d’atteinte, le risque de décès ou de tétraplégie (paralysie des quatre membres) est majeur.
Comme toutes les vertèbres, les cervicales peuvent être atteintes de dégénérescence. L'arthrose cervicale, encore appelée cervicarthrose, touche surtout les vertèbres cervicales de C4 à C7.
Elles peuvent être également le siège de traumatismes : une forme d’atteinte particulièrement fréquente est le coup du lapin, avec un mouvement violent de flexion extension, responsable d’atteinte ligamentaire et d’entorse cervicale.

 

 

Quels sont les mécanismes ?


Cinq vertèbres cervicales ont une forme classique avec un corps quadrangulaire, et deux ont une forme particulière : l’atlas, première vertèbre cervicale, est dépourvu de corps et est formé d'un arc postérieur et de deux masses latérales qui supportent le poids de la tête ; l'axis, deuxième vertèbre cervicale, est caractérisé par la présence de l'odontoïde.
Compte tenu de leur position anatomique (en haut de la colonne vertébrale, avec le poids de la tête à supporter) et de leur anatomie (spécifiquement C1 et C2), les cervicales sont fragiles et potentiellement vulnérables. Elles peuvent être lésées dans le cadre de traumatismes (fractures, entorses…), processus dégénératifs (arthrose, discopathie dégénérative, hernie discale…) ou dans d’autres circonstances (infection, inflammation, métastases).

 


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



Les vertèbres cervicales sont au nombre de sept et participent à la charpente osseuse de l’organisme. Elles se situent sous le crâne (au-dessus) et s’articulent avec les vertèbres dorsales (en-dessous) qui prennent leur suite.
En cas de lésion, des structures anatomiques, comme la moelle épinière, peuvent être atteintes, avec des conséquences redoutables comme la paralysie. Il ne faut jamais négliger un traumatisme cervical qui doit conduire à une consultation médicale quasi systématique.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.