Rechercher sur le site
Rechercher un médicament
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes du HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.
> > > Acne chez la femme adulte : comment prévenir ...
Newsletter Santepratique.fr
Suivez l'actualité santé, découvrez nos dossiers ... Inscrivez vous dès maintenant à notre newsletter!

Acne chez la femme adulte - Prévention

  6 Votes

Peut-on prévenir l'acné ?

 

On peut limiter les poussées d'acné avec des moyens simples :
- arrêter le tabac
- éviter l'exposition au soleil qui semble momentanément l'améliorer mais épaissit la peau d'où une recrudescence secondaire des boutons.
- nettoyer correctement la peau pour enlever l'excès de sébum, mais sans l'irriter : un "décapage" agressif stimule la sécrétion de sébum. Choisir de préférence un savon "sans savon", éventuellement suivi, après séchage soigneux, d'une solution apaisante (sans alcool) et d'un produit hydratant non comédogène.
- hydrater la peau ne signifie pas la graisser : ne pas appliquer de pommade grasse et vérifier sur l'étiquette que les produits utilisés ne sont pas comédogènes. 
-  ne pas triturer les boutons : cela augmente l'inflammation, dissémine les germes et risque de laisser des cicatrices 

 

Quels sont les causes de l'acné ?

 

Chez l'adulte elles sont multiples :
1- Des facteurs héréditaires. Le risque d’acné est plus élevé lorsqu’un ou a fortiori les deux parents ont souffert d'acné. On tend aussi à hériter d’une production importante de sébum, une multiplication accélérée des cellules épidermiques obstruant les pores, une présence plus importante de bactéries Propionibacterium acnes et une inflammation.

2- Les hormones, en particulier les androgènes, des hormones mâles que produisent aussi les femmes. Elles expliquent l'acné de la puberté, ainsi que les poussées d'acné dans la période précédant les règles (2/3 des cas) ainsi que pendant la grossesse. Certaines méthodes contraceptives ayant une action androgénique peuvent aggraver l'acné, alors qu'au contraire certaines pilules sont indiquées dans le traitement de l'acné.
A savoir : l'acné est rarement due à une maladie hormonale ; il n'y a pas de raison de demander systématiquement un dosage des hormones dans le sang, coûteux et normal la plupart du temps.

3- L'alimentation ne joue aucun rôle dans l'acné. Manger "gras" ne donne pas une peau "grasse. En revanche le tabagisme peut être un facteur aggravant en provoquant un épaississement de la peau. Les fumeurs ont plus souvent de l'acné que les non-fumeurs et les traitements seraient chez eux moins efficaces.

4- Certains médicaments, en particulier les anti-épileptiques, sont connus pour donner des acnés parfois graves.

5- Le stress, la pollution, l'exposition abusive au soleil, des soins de peau inadaptés, les pommades ou crèmes grasses favorisent aussi les poussées d'acné

6-  la grossesse a une influence sur l'acné, soit en l'améliorant, soit en l'aggravant.

 


Revenir au sommaire

 

 

à retenir



L'acné est la maladie dermatologique la plus fréquente et concerne surtout les adolescents. Elle cesse généralement vers 25 ans, mais n'épargne pas les adultes plus âgés : 17% des 35-55 ans en sont atteints. Elle reste exceptionnelle après la ménopause.


Articles en cours de révision.
Certaines références vont être ajoutées prochainement.